Engine Sound : Merco 2.5 Evo II DTM Mechatronik – La “Pouissanz” !



“S’il va sur l’autoroute il est foutu, on a plous de pouissanz !”  Vous vous souvenez ? Oui ben je suis désolé je ne peux pas m’empêcher de repenser à Taxi à chaque fois que je vois une Merco 2.5 Evo II. Sauf qu’aujourd’hui, on n’est pas à Marseille mais à Monza, et qu’on n’est pas avec Luc Besson mais avec Mechatronik !

Quand les mecs de Mechatronik décident de se tailler une caisse pour la piste, ça fait pas rigoler les mouettes. Ils prennent une Merco (leur spécialité, aucun mérite !) 2.5 16 Evo II (ah oui ? Déjà ça rigole moins) et la transforment en “évocation” de DTM. Oui j’ai mis évocation entre guillemets, parce que malgré tout, cela n’est pas une vraie DTM, mais elle a été complètement modifiée et convertie en spec DTM. Et que les puristes ne crient pas au scandale, parce que Mechatronik sait aussi reconvertir les voitures à leur état d’origine.

Si le nom de Mechatronik ne vous dit rien, c’est que vous n’êtes pas assez assidu ! L’orfèvre Germanique nous a déjà gratifié de deux préparations de très haut niveau sur 280 SE et sur une splendide Pagode. Ici on est loin du restomod calculé au poil de uc’. On est dans la prépa agressive, le genre qui sort de sa caisse pour coller une droite au mec de devant parce qu’il a mis plus de 4 secondes a décoller d’un stop…

Un 4 cylindres DTM qui s’égosille les pistons comme ça, moi ça me file toujours la chair de moule !

©19Bozzy92



A propos de Julien Vidal

Imaginez un petit lapin avec un rouleau de PQ sur la tête... Ajoutez-y l'age du capitaine. Retranchez 2 et multipliez par 4. Maintenant recopiez ce que vous avez trouvé et envoyez le a 17 000 personnes par pigeon voyageur. Le premier qui revient gagne 1 million de dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.