Colin Chapman disait : ” Light is right”. Pour ceux qui ne captent pas un mot d’anglais ça veut dire un truc du genre la légèreté c’est bien. Enfin je crois, je ne capte pas un mot d’anglais. En tous cas l’équipe de Patrick Hedinger a compris la formule et l’a appliquée bien comme il faut sur leur 205. Parce que la puissance c’est cool mais ça ne t’aide ni a freiner, ni a tourner !

Hillclimb Monster : Une 205 bien excitée ! 1

Pour mettre en oeuvre correctement la recette, l’équipe est partie d’une auto légère : la 205. La famosa. On est en Hillclimb alors bien entendu elle a été revue de fond en comble afin de pouvoir grimper au milieu des arbres. Sous le capot un 2.0 atmo de 250ch, et pour sortir cette puissance -pas extraordinaire mais respectable-  l’air arrive évidemment dans le bloc via un boitier 4 papillons, qui a la capacité de provoquer un plaisir auditif et instantané. Son à donf d’entrée de jeu.


250 ch pour une machine de Hillclimb c’est pas incroyable, mais c’est ici que la magie de la légèreté entre en action car avec seulement 850 kg sur la balance, la petite lionne a le rapport poids/puissance d’une Audi R8 V10.

Hillclimb Monster : Une 205 bien excitée ! 2

La vraie prouesse réalisée par les préparateurs c’est d’avoir gardé a peu près le même poids qu’une 205 gti d’origine avec l’équipement de course, arceau, kit carrosserie… D’ailleurs un hommage à ce dernier parce que visuellement la belle garde sa ligne d’origine mais devient sacrément musclée, et franchement je trouve l’esthétique générale très harmonieuse.

Hillclimb Monster : Une 205 bien excitée ! 3

Quoi qu’il en soit la course de côte nous offre encore une fois un très sympathique petit bolide, qui s’emploie dans cette vidéo à chasser le chrono dans le col de St Ursanne en Suisse. Enjoy…

©HillClimb Monsters


Pin It on Pinterest

Share This