Tout petit, vous affichiez sur les murs de votre chambre des posters de Ferrari F40, Lamborghini Countach ou Diablo, Ford GT40, ou je ne sais quelle autre supercar, dont vous promettiez tous les soirs avant de vous endormir, qu’un jour vous en aurez une. Bon, 20 ans plus tard, votre femme s’appelle Monique et vous hésitez encore entre un Picasso jaune pisse et une Scenic vert dégueuli ! Adieu, chevaux énervés, supercar endiablée et soirées endiablées… Mais heureusement vous lisez DLEDMV ! Et aujourd’hui, on va vous donner une astuce pour peut être, réaliser enfin votre rêve. La solution : Pontiac Fiero !

Pontiac Fiero... La réplicar ! 1

La Pontiac Fiero mes amis, c’est un peu comme une poupée gonflable. Déjà faut être un peu siphonné pour en acheter une, mais après, faut être encore plus chtarbé pour en faire n’importe quoi en croyant que c’est “comme une vraie” !  J’suis sûr qu’il y en a qui doivent même leur donner des prénoms !


Pourtant quand Pontiac présente son petit coupé Fiero, en 84, les ambitions étaient tout ce qu’il y avait de plus modestes. Un p’tit 4 cylindres de 93 ch ou un V6 de 142 ch sur la GT, en position centrale arrière… Un dessin qui s’inspire de la Fiat X1/9. Un châssis qui s’en sort plutôt bien (En même temps, il est pas foncièrement surmené !). Mais bon, vous savez c’qu’on pense ici, tant qu’il y a du pompelup, y’a d’la trace dans l’slip ! 

Pontiac Fiero... La réplicar ! 2

Pourtant la Fiero s’est coltinée une mauvaise image, fiabilité aléatoire, appétence à la combustion spontanée, électronique possédée… Et malgré tout ça, la Fiero a fait un carton ! En 5 ans, 370.168 exemplaires sont sortis des usines… Pour la comparaison, Toyota a écoulé “seulement” 163.000 MR2 sur la même période. 

Et c’est sûrement pour tout ça que la Fiero est devenue la base idéale pour tous les rois du replica. Base simple et accessible, une fois sur le marché de l’occasion, elle s’échangeait pour le prix d’un paquet de cacahuètes… Du coup, elle va commencer par subir les affres des ringardos en recherche d’une pseudo importance sociale. 

Pontiac Fiero... La réplicar ! 11

Ainsi, elle est devenue Ferrari 512 BB, 308, 355, F40, Testarossa, 288 GTO, Enzo, F50, Lamborghini Diablo, Countach, Dodge Viper, Ford GT40… plus ou moins réussies (Oui, surtout moins !). Perso, j’préfère encore rouler en GTi d’origine qu’en mauvaise réplique ! Mais bon, il faut croire que pour certains, le faux leur fait largement croire le vrai.

Pontiac Fiero... La réplicar ! 12

Ca n’a pas foncièrement aidé la Fiero… qui au delà d’une image déjà aléatoire est devenue totalement ringarde, limite caricaturale. Surement une réputation un peu exagérée, il n’empêche que si le ridicule ne vous effraie pas, une Fiero Enzo, ça ne vous rendra pas plus beau, ni plus intelligent, mais ça pourra faire de vous la star de prochaine foire au boudin ! Oui, chacun son truc…

Pontiac Fiero... La réplicar ! 13

© Signatures éventuelles