En ce dimanche on va changer un peu d’époque par rapport au rap qu’on aime a vous partager actuellement. Je me rend compte qu’on n’a pas rendu d’hommage à Mac Miller, décédé au mois de septembre d’une overdose. Après tout, le succès qu’il connaissait aux U.S.A. commençait à peine à traverser l’Atlantique… Mais ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne devienne un grand, certains le considérant déjà comme le futur Eminem.

A fond : Tribute to Mac Miller 3

C’est discutable, tout ça parce qu’il est blanc. D’autant qu’il n’a pas le flow de Marshall. Mais il a échoué la ou Eminem à réussi, sortir de la drogue. Il n’empêche qu’il a eu une (courte) vie plutôt rock’n’roll. Début dans le rap a 17 ans, début dans la coke a 18, début dans la prométhazine à 20, début dans Ariana Grande à 24, et fin tragique à 26 ans… Il rejoint la longue liste des artistes décédés avant 30 ans ayant brûlé la vie par les deux bouts..


Je vous ai mis un son de ses débuts et l’un de ses derniers clips (tristement prémonitoire), que vous vous rendiez compte à quel point la drogue vous pourrit mentalement et physiquement. Allez, montez le son !

©Mac Miller