Partage

Je ne vais pas vous chanter le couplet de la rareté… Rien n’est rare en Hillclimb. Il suffit qu’un mécano doué d’un esprit bien dérangé ait l’idée d’un engin totalement délirant, pour que dès le lendemain, le truc commence à prendre vie. Rien ne les arrête, que ce soit le swap de goret ou la préparation de l’espace… comme cette 106 Gti !

Hillclimb Monster : Une 106 Gti sous amphet' ! 1

La 106 Gti, c’est la S16… V’nez pas nous déballer vos théories à la con, c’est kif kif bourricot ! C’est juste que Peugeot a préféré nous pondre une S16 pendant que les autres pays  continuaient de pouvoir acheter des Gti. Les secrets des rois d’la comm’ et des pros du marketing…!


Hillclimb Monster : Une 106 Gti sous amphet' ! 2

Il n’empêche que si je me fie aux specs de la voiture, ce missile suceur de bitume appartient à Joël Werthmüller. Et comme il voulait un truc plutôt violent, il a gardé le p’tit 1.6l mais l’a foutu sous perf’ pour aller lui faire cracher tout c’qu’il avait dans les tuyaux. En l’occurence, laissé en atmo, il va chercher à respiration 10.000 trs pour sortir 220 ch. On frise quand même les 140 ch/litre dans une cacahuète de 800 kg… 

Hillclimb Monster : Une 106 Gti sous amphet' ! 3

Au final, pensez bien qu’avec un tel pedigree, le truc est plutôt bien excité. Ca shoote la trajo et ça décrasse les tympans ! Enjoy…

© HillClimb Monsters & signatures éventuelles


Partage