BTCC – Ames sensibles s’abstenir !


Des disciplines dans le sport auto il y en a des tonnes. Plus ou moins spectaculaires, passionnantes, stratégiques… Généralement plus elles sont de format « Sprint » et plus le spectacle est omniprésent ! Et en bonne place parmi elles, on retrouve le BTCC !

J’ai un gros faible pour les courses de tourismes. BTCC, DTM, le WTCC, le Supertourisme des 90’s qui a succédé aux monstrueuses caisses de Production FFSA, l’IMSA et sa mythique Audi 90 GTA… Et bien sûr le rallye ! Des diaboliques GrB aux dermières WRC, en passant par les GrN et F (Les amateurs mais tellement passionnantes.), les A et les Maxi. Juste en dessous les GT, notamment celles des 90’s avec le fameux BPR et toutes celles qui ont relancé le GT1, Porsche, CLK, Toyota GT1, Nissan R390… etc

titre

Oui, je préfère les berlines aux protos et monoplaces. Ne me demandez pas pourquoi. Je n’aurai aucune raison plausible à vous donner mis à part que je les trouve belles, c’est tout. Peut être parce qu’elles sont justement basées sur des caisses « classiques », que l’on peut croiser devant un restaurant, sur une concentration, voire même, garée au supermarché du coin. Alonso en F1 sur le parking du Lidl… Enfin ce n’est le pas même genre de courses !


Puis la F1 parait aujourd’hui tellement inaccessible, tellement « fausse », politiquement correcte ! Mais c’est devenu tellement superficiel, les pilotes ressemblant à des pantins, ou tout est scripté, trop… Virtuel. Mais nous y reviendrons.

Les protos sont devenus des usines à mazout, même si je garde cependant un souvenir ému des Porsche 917, Sauber C9 et C11 (Qui ont permis à Schumi, Frentzen et Wendlinger d’atteindre la F1, chose impossible aujourd’hui !), des Jaguar XJR5 Silk Cut (On se rappelle plus du sponsor et de ses couleurs que de la voiture !) ou Mazda 787… C’était quand même mieux qu’une 908 HDI ou qu’une Audi R10 TDI (Beurkkkkk !) ou eTron (Re-beurkkkk !)… Oui, mais ça aussi, c’était avant !

Alain_Menu_1996_BTCC

grid_shot

Donc le BTCC, le British Touring Car Championship, c’est de la balle ! Déjà, les mecs ne sont pas de enfants de coeur… Enfin, en dehors de la piste, oui. Ca s’embrasse, bras dessus bras dessous, beaux sourires, et les grandes accolades, on est tous potes quoi, voyez l’ambiance ! Mais ça c’est dans les paddocks, faites leur enfiler un casque sur la tête, mettez les derrière un volant et voilà votre bande de « Dora l’exploratrice » aussitôt transformée en Serial Killer ! Et à l’arrivée, vous vous retrouvez avec plus tôle froissée que lors d’une course de Nascar ! C’est couillu, et ils le montrent… Les petits garçons n’y ont pas résisté. Ils sont vite repartis élever les poteaux électriques avec Petter Solberg !

btcc_1992_cleland

Et c’est finalement ça plait dans ces courses. Les mecs sont prêts à se passer dessus pour gagner une place. La victoire compte, mais il faut le panache qui va avec. Quel que soit le moyen, quitte à pousser, ou balancer dans le bac à sable par un coup d’aile bien placé, ou une bonne poussette au freinage. Si le mec sait conduire, il se rattrapera, et encore, si il sait « vraiment » conduire il est devant et il bouchonne pas ! Les courses « sprint » font monter l’intensité, ça bastone sec et on devient vite fan…


Puis le BTCC… Vous me voyez venir ?! La bonne époque du TOCA… Renault Laguna, Honda Accord, Nissan Primera, Volvo 850 puis S40, Opel (enfin ,Vauxhall)… Et les pilotes, non des moindres, Rydell, Menu, Aiello, Plato, Muller… même Mr Mansell est venu s’y frotter, pas de la fillette ! Ils en ont fait  des victimes au passage.

Attention, les caisses ont toujours autant de gueule, mais moins de notoriété, les constructeurs officiels et les stars internationales ont déserté la discipline pour des cieux plus lucratifs  que sont le DTM, le V8 Supercars ou le WTCC ! Le championnat de tourisme anglais reste cependant un des plus viril et des plus plaisant à regarder.

ob_42142d454119aedbe260911e3c30960e_4d56dcf9b6

ob_8efb6c_l-big-btcc-grid-represents-ten-different-makes

Allez, je vous laisse vous régaler de ces quelques images et cette vidéo.

Toutes les photos et vidéos sont issues du site officiel du BTCC.

Et sachez qu’en cherchant bien l’intégralité des courses depuis la saison de 94 sont disponibles sur le net.

© BTCC & signatures éventuelles

Laisser un commentaire