’86 911 Sleeper 3,2 par DP Motorsport… Ma-Gni-Fi-Que ! 3



 DP Motorsport, ça vous parle ? Le préparateur allemand est un peu l’équivalent d’Alméras chez nous. Loin du bling bling de certains préparateurs. Chez DP le maitre mot est passion tout en respectant l’état d’esprit du constructeur. En quelque sorte, les footballeurs vont chez Techart, Gemballa… Les connaisseurs vont chez DP ou Ruf !

911 3,2 DP Motrosportssleeper

DP est né en 1975 (Une année exceptionnelle qui a vu naitre que des choses exceptionnelles !), et chez eux, les Porsche, on les connait sur le bout des doigts. Leur spécialité, le programme personnalisé, et bien sûr, les versions compétitions.

#bannierepub#redbubble

Alors, pour fêter les 50 ans de Madame 911, et pour faire un peu parler d’eux aussi …. Ils ont décidé de sortir un engin qui leur ressemble. Passionnant !

911 3,2 DP Motrosportsprofil

Chez DP, pas de gros turbo, de puissance digne d’une fiche technique de la Nasa. Non. Ici tout est fait dans la pureté et l’efficacité. La concours de celui qui a la plus grosse ou qui pisse le plus loin, ils le laissent volontiers aux autres ! 

911 3,2 DP Motrosportsrails

La base déjà, une 911 carrera 3,2 de 1986…. Elle subit une grosse cure d’amaigrissement, éléments de carrosserie allégés, jusqu’aux vitres en Perspex, plus rigide mais bien plus léger que le verre. Résultat, 905 kg, soit 280 kg d’économisés.

911 3,2 DP Motrosportsinterieur

Niveau moteur, soupapes de plus gros diamètre, papillon majoré, remap, ligne racing full titane… Et les réglages des experts. Le flat 6 se retrouve avec 270 ch et plus de 30 mkg de couple, transférés par une embrayage renforcé, un volant moteur allégé, la boite 5 d’origine reçoit aussi une cure de renforts, et un short shift permet de limiter le débattement du levier pour shifter plus vite que son ombre ! Un différentiel complète le tableau, histoire d’aider les pneus à passer tout ce beau monde au sol.

911 3,2 DP Motrosportsengine

Le châssis n’est pas en reste, combinés sport Bilstein, arceau, et jantes Fuch (forcément…!) en 16′. Enfin l’intérieur a subit le même niveau de préparation, baquets allégés inspirés des 935 avec harnais 4 points, même la moquette porte le nom de RS-Lightweight. La chasse au poids à été féroce !

911 3,2 DP Motrosportsmufler

Alors oui, pas de turbo soufflant à 3 bars, donnant 850 ch et pointant à 380 km/h … Pas de kit sorti d’un des derniers mangas à la mode, pas même un petit turbo look, mais putain c’que c’est beau ! Ça sent la passion et le pilotage à plein nez, et surement pas besoin de rouler comme une balle pour s’enivrer de sensations au volant d’un tel engin… 

911 3,2 DP MotrosportsQQ

Je suis amoureux…..

© DP Motorsport

Nous aider ? Rien de plus simple… rendez vous sur notre cagnotte 😉



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “’86 911 Sleeper 3,2 par DP Motorsport… Ma-Gni-Fi-Que !

  • Fend

    Ouai mais quand même 270ch pour 900kg c’est vachement impressionnant ! Faut pas avoir des Techart à la con comme référence de comparaison, mais des vraies caisses 😉
    Et puis la légende 911… Merci pour tous ces articles !

    • Titi Auteur du billet

      Je te rassure, je valide à 200% ce genre d’initiative et laisse justement les Techart et autres servir de références aux footballeurs ^_^
      Le plaisir n’attend pas le nombre de chevaux ! J’vais déposer les copyrights de celle là tiens :p