(VIP) 1968 Matra MS11- L’époque où les F1 avaient de la voix !


C’est vrai que quand on compare la F1 d’aujourd’hui à celle d’avant… Alors oui, ça va beaucoup plus vite, ça passe 4 fois plus fort, les pilotes sont devenus des athlètes alors qu’il y a quelques années, ça fumait, ça picolait et ça jouait à la pétanque dans les paddocks ! C’était peut être moins rapide, mais c’était plus « humain »…! Les voitures aussi d’ailleurs !

DLEDMV_Matra_MS11_10

La Matra MS11 annonçait le retour d’une F1 entièrement française depuis la Bugatti T251 et la Gordini T32. Jean Luc Lagardère décidât de mettre les moyens en rapport avec ses ambitions, il chargeât donc l’équipe d’ingénieurs de Mécanique Aviation Traction (MATRA)  de construire une monoplace capable de remporter le championnat du monde de F1 mais aussi, un prototype pour viser la 1ère marche du podium aux 24h du Mans ! Rien que ça…

DLEDMV_Matra_MS11_20

1968, le V12 maison hurle dans les Hunaudières et Pescarolo rentre dans la légende sans essuie-glace. Du côté de la F1 c’est plus laborieux. Matra est présent en 2 écuries. L’officielle, Matra Sports, qui utilise le même V12 et l’officieuse, celle de Ken Tyrell, sous le nom de Matra International, qui utilise le même châssis mais reçoit un V8 Cosworth. Ce sera l’officieuse qui prendra le dessus avec Jackie Stewart qui finira 2ème du championnat.

DLEDMV_Matra_MS11_30

1969, Matra réuni les 4 pilotes des 2 écuries sur leur piste d’essai. Henri Pescarolo, Johnny Servoz-Garvin, Jackie Stewart et Jean Pierre Beltoise se relaient dans les 2 monoplaces dans le but de comparer les 2 moteurs. Les moteurs font preuve des mêmes performances, mais le V8 Ford-Cosworth se montre plus rageur dans les tours. Jackie Stewart fait pencher la balance en faveur de ce dernier. Le V12 est abandonné pendant 2 saisons avant de revenir sans réel résultat. Stewart aura vu juste puisqu’il prendra le départ des grands prix de 1970 avec le N°1 sur sa monoplace.

DLEDMV_Matra_MS11_Pilotes


Pourtant, le V12 a marqué les esprits, surtout son inimitable et féroce chant, qui est, aujourd’hui encore, considéré parmi les plus beaux qu’ait enfanté un moteur. A vous de juger…

© Vidéo : Matra via 19Bozzy92 / © Photos : Matra via ZANTAFIO56 et signatures éventuelles

Laisser un commentaire