Alfa Giulia Spider – La Dolce Vita


Advertisements

C’est la mode apparemment. Le vintage, old school, les gentlemen lovers, la Dolce Vita quoi ! Et quoi de mieux pour coller parfaitement à l’image qu’un roadster italien, au charme d’antan, à la ligne sensuelle et au caractère affirmé ?! C’est justement tout ce que proposait l’Alfa Giulia Spider… 

DLEDMV_Alfa_Giulia_Spider_Balade_002


Une balade sur les départementales françaises, en Giulia Spider. Dommage que le réalisateur ne se soit pas plus attardé sur les courbes de la belle italienne en nous laissant profiter des vocalises du 1600 cc. Puisque si c’est une Giulia, elle prend la suite de la Giulietta Spider, qui était … la même, dérivée de la Sprint, mais mue par une volontaire et mélodieux 1300 cm3 double arbres, tout alu, de 65 cv. Le son sans l’image en quelque sorte … Mais ça faisait parti du charme. Et du charme, la belle n’en manque déjà pas. Dessin signé Pininfarina, boite 5 (en 55 c’était plutôt pas mal !) avec synchros Porsche, train avant à roues indépendantes, arrière à essieu rigide monté sur ressorts et amortos … Et l’intérieur n’est pas en reste, avec une tableau de bord peint, agrémenté de gros compteurs au charme irrésistible, sous une casquette en Skaï. En 1959, la Veloce complète le catalogue et propose 90 ch pour les plus sportifs.

DLEDMV_Alfa_Giulia_Spider_Balade_001

En 62, on prend la même et on recommence … Enfin presque … Le nom devient Spider Giulia 1600. Le 1300 de 65 ch laisse sa place à un 1600 emprunté à la berline TI, avec 90 ch. La Veloce disparait pour revenir en 64 avec le même moteur, mais forte de 112 ch.


11 ans de carrière qui ont fait d’elle l’une des plus désirables créations d’Alfa Romeo, aux charmes devenus quasiment irrésistibles avec le temps.

« ALFA ROMEO GIULIA SPIDER » // Movie clip // France // Canon 5D MkII from Laurent Chartier on Vimeo & signatures éventuelles.

Advertisements

Laisser un commentaire