Vous êtes totalement obnubilés par la propreté ? Vous dormez avec une micro fibre sous votre oreiller ? Votre livre de chevet s’intitule « le detailing pour les nuls » ? L’astiquage n’a plus aucun secret pour vous ? Alors ne regardez pas la vidéo qui suit !

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_001

VW Golf 2 : "Assault Scrapy" ... Le Rat c'est bien aussi ! 1

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_011

Le Rat style est un état d’esprit bien spécifique. Une branche supplémentaire à l’arbre qu’est la la modification et la personnalisation auto. Pour faire simple, le but est de donner l’illusion que le projet n’en est qu’à son commencement alors qu’il est fini. La caisse est dans son jus, si elle est en partie rouillée ce n’est que mieux. La peinture passée, voire fanée est un avantage aussi. Le châssis est posé le plus proche du sol possible, les roues reste de diamètre correct mais la priorité est mise sur le déport.


Le Rat remonte à la nuit des temps, sans être un style en tant que tel.  Lorsque les années 20 et 30 ont vu la naissance des Hot Rods aux USA, certains adeptes peut fortunés, se tournaient vers des pickups et autre caisses au bout du rouleau. Les moteurs et châssis étaient remis en route ou rénovés, voire remplacés par de copieux V8, pendant que l’esthétique restait telle quelle.

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_006

Dans les années 50, on le voit fleurir sur les roadsters et autres sedans, les pares choc disparaissent, les toits sont découpés … Une conséquence économique devient un style à part entière.

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_008

Consécration en décembre 72 quand la bible des rodders, « Car & Custom Magazine » lui consacre un numéro spécial.

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_004

Aujourd’hui il a largement envahi la planète et les bases sont aussi diverses et variées que possible, qu’elles aient 2, 3, 4 voire plus de roues !

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_005

DLEDMV_Golf2_Scrapy_Rat_007

VW Golf 2 : "Assault Scrapy" ... Le Rat c'est bien aussi ! 6

Au tour d’une classique Golf 2 1.8 l de 86 … A qui ça va plutôt bien.

© Assault Scrapy from truefitment.com on Vimeo. & photos via Rijev Anton