C’est vrai, on se retrouve finalement avec un break S4 quasiment d’origine, mis à part qu’il a l’air de pschiter plus fort et méchamment que lors de sa sortie de concession ! C’est qu’il cache 600 ch… Et les 600 bourrins sous le capot, ça fait toute la différence…!

DLEDMV Audi S4 B5 Adrenaline Motorsport05

Parce qu’ils sont comme ça les polonais. Inutile de s’encombrer de fioritures à la con ! Juste un pare choc et un capot ajourés pour laisser respirer le V6 2,7 biturbo qui lui, n’est plus vraiment d’origine. Il reçoit 2 turbines Garrett GT28RS qui lui soufflent à 1,3 bars dans les cornets via un intercooler passé au format XXL. L’injection est revue, la gestion confiée à Apexi et la ligne est signée Supersprint. Le résultat permet d’offrir 601 ch et 615 Nm. La boite ? D’origine, tout comme les roues et les freins… Seul K&W s’occupe de garder tout ça sur la route.


DLEDMV Audi S4 B5 Adrenaline Motorsport04

DLEDMV Audi S4 B5 Adrenaline Motorsport02

Voilà donc de quoi faire un missile capable de se bouffer le 0 à 100 en 3,4 secondes et d’aller taquiner de la sportive à plus de 300 en pointe… Avec une gueule grande ouverte, prête pour aller bouffer l’asphalte !

DLEDMV Audi S4 B5 Adrenaline Motorsport01

Ha quand ils se lâchent il font pas les choses à moitié les polonais !

© Adrenaline Motorsport & signatures éventuelles