Ben ouais ! Quand tu roules en Audi S4 B5 et qu’tu veux y coller un bonne cure de testo’, soit tu sors la prépa de goret, soit tu mises pour un swap. Et l’avantage de la S4, c’est que t’as qu’à virer son V6 2.7 l biturbo pour y coller un V6 2.7 l biturbo… Ah ouais, elle est bonne chez DLEDMV. Enfin sauf que tu fais passer la berline de S à RS, et ça, ça change beaucoup de choses…

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 1

Ca faisait longtemps que je ne m’était pas fait une bonne berline allemande posée par terre, chaussée jusqu’aux ailes et shootées aux turbines ! Une bonne Audi S4 B5, du confort, de la place, du sérieux, avec un gazier énervé et un châssis “intégralisé” qui soude au bitume quelques soit la météo. Le parfait déplaçoir du père de famille qui ne veut pas s’fâcher avec sa femme… 


Enfin, pour le proprio de celle qui débarque, je pense que sa femme a quand même du gueuler un peu… L’engin est shooté au sol via des boudins gonflables à souhait. Les ailes sont ensuite remplies par de magnifiques et bestiales RAD48 Alfa en 19′. Le centre est peint en doré, qui contraster parfaitement avec la robe noir brillant de l’allemande. Notez au passage le freinage carbone céramique qui a du mal à se cacher derrière ces nouvelles roues !

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 2

Vous aurez remarqué que les ailes ont pris du muscle… en fait il s’agit de celle de la RS4 qui ont été greffées et adaptées. Et en y étant, les pare-choc avant et arrière du turbulent break on également été posés. Enfin le capot a reçu deux discrètes prises d’air de chaque côté… utiles quand on voit le bouilleur qu’il doit désormais recouvrir.

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 3

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 4

Les Audi S4 et la RS4 ont le même bloc… le V6 2.7 Biturbo. Sauf qu’entre la S4 qui sort en 97 et la RS4 qui débarque en 2000, il y a eu un petit bouleversement chez Audi ou du moins, VAG en général. En 98, VAG rachète la branche moteur de Cosworth (Le département F1 garde son indépendance). C’est donc les sorciers anglais qui vont se pencher sur le V6 pour le faire passer de 265 à 380 ch ! Le culasse sont désormais moulées, les conduits d’admission et d’échappement sont plus grands, les BorgWarner K03 de la S4 sont remplacés par des KKK K04 qui soufflent à 2,2 bars, les deux échangeurs sont plus volumineux et la ligne est redessinée. Le moteur a un peu plus de lag, mais quand il se met à souffler, le bestiaux ne fait pas les choses à moitié… Le  0 à 100 passe sous la barre des 5 secondes et le 1000m est pulvérisé en moins de 25 !

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 5

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 6

Et ça c’est d’origine, car ce V6 est un champion du rendement, et il ne craint pas d’en envoyer une louche de plus… quand c’est bien fait ! En tout cas sous le capot de cette S-RS4, il a reçu un léger shoot mais surtout, un cure de carbone rouge à tous les étages ! C’est voyant, mais ça claque bien et ça colle parfaitement à l’esprit sport-premium de la voiture.

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 7

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 8

Pour finir, l’habitacle est bien entendu au niveau du reste. Les baquets Recaro ont été empruntés à une RS4 B7, ils sont tendus de cuir rouge , tout comme les contre-portes, le levier de vitesse et la partie inférieure du tableau de bord. Là encore, du carbone est venu couvrir tout ce qu’il pouvait… c’est une véritable cocon, où se mélange un look sportif avec une finition de 1er ordre… 

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 9

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 10

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 11

Au final cette Audi A4 S4 ou RS4, faites comme vous voulez, envoie du steak visuellement… la finition est au top et si on se demande c’qu’il faudrait lui faire pour la rendre encore plus pompelup, j’sais pas vous, mais moi j’trouve pas !

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 6

Audi S4... Swappée en RS4 - Logique ! 13

© Watercooled Society


Pin It on Pinterest

Share This