Partage

Oui, les américains sont des poètes, c’est bien connu. Les pros de la délicatesse et de la finesse… Le reste n’est qu’une question d’appréciation… Car aux States, gaver une Camaro Z28 d’une paire de turbos et de lui faire sortir de quoi laisser 2 grosses traces noires sur 400m, oui, voyez ça comme vous voulez, mais de l’autre côté de l’Atlantique, c’est tout un poème !

DLEDMV Camaro Twin Turbo02

Voyez, chacun son style finalement… En même temps, quand on est capable d’inventer le Maxi Best Of Big Mac, Metallica, le .44 Magnum, Cypress Hill, et le Gang Bang, faut pas s’attendre, quand on parle de poésie américaine, à du Ronsard ou du Rabelais !


DLEDMV Camaro Twin Turbo01

Mais prenez une Camaro Z28 de 1960, équipée comme il se doit d’un bon gros V8 bien saignant de 509 ci, soit grosso modo 8,3 litres… Ajoutez lui 2 énormes turbines de 88mm de diamètre, qui soufflent à 2 bars chacune… De quoi matraquer les 2 gommards arrières à force de 2200 ch qui n’ont pas vraiment reçu la moindre éducation… Forcément, ça fume, ça explose, ça fait des flammes et ça se mange du 1/8 mile (230 m) en 4,7 secondes !

Un peu de poésie avec une Camaro Twin Turbo de 2200 ch 1

Y’a pas à dire, vraiment des poètes ces ricains !

© 1320video


Partage