Chez Mercedes, la 190 avait pour objectif d’en finir avec cette image de voiture pour personnes âgées. Des moteurs musclés, un comportement sérieux et efficace, la révolution était en marche. La Classe C allait donc logiquement prendre la suite… Et sur la piste, elle le fit avec brio !

DLEDMV - Mercedes C V6 DTM Amob - 01

La saison 1993 de DTM fut une saison particulière. L’arrivée de la Classe 1 allait bouleversé la hiérarchie. Les moteurs pouvaient passer aux V6 atmos de 2.5 l avec culasses 24 soupapes, la transmission devenait séquentielle et intégrale, les caisses s’habillaient de carbone et prenaient du muscle.


DLEDMV - Mercedes C V6 DTM Amob - 04

Pour en revenir en 93, Opel et Alfa engageaient leurs nouvelles Calibra V6 4×4 et 155 V6 Ti pendant que Mercedes et BMW allaient miser sur leurs valeurs sûres, la 190E 2.5-16 Evo II et la M3 E30 Sport Evolution. Cela n’empêchera pas l’italienne d’écraser la saison avec 11 victoires sur 20 courses.

DLEDMV - Mercedes C V6 DTM Amob - 05

L’année suivante, les choses changent… Alfa, enorgueilli du titre aligne 5 voitures officielles plus 10 autres par le biais de teams privés ! Opel est plus réservé avec 3 Calibra prêtes à en découdre. Mercedes engage sa nouvelle Classe C… 4 sont confiées à AMG et 2 autres à Zakspeed. La voiture est du niveau de ses concurrentes et les choses devraient changer ! Klaus Ludwig remporte le titre 94 et sera imité en 95 par Bernd Schneider avec sa Classe C D2.

DLEDMV - Mercedes C V6 DTM Amob - 03

En 96, la plus haute marche du podium sera prise par Manuel Reuter et sa Calibra V6 4×4 mais ça, c’est une autre histoire !

DLEDMV - Mercedes C V6 DTM Amob - 06

En attendant, je fais un gros pompelup à Oli et vous propose de retrouver une des ces Classe-C qui fait le show en Legend Cups. Dernière acquisition du team portugais Amob Racing, ce monstre sort 500 ch perchés à 12000 trs… Montez le son !

© rosmanao videos & signatures éventuelles