Vous savez quoi, j’ai mangé un kebab ! Un truc de malade… Mais un kebab que je n’oublierai pas de si peu… Car ce kebab, je l’ai mangé à côté de Mr François Delecour ! Alors ? On fait moins les malins ! Ha oui, pour les plus jeunes, qui pensent que j’ai flingué le rupteur, voilà qui est Mr Delecour…

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 06

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 02

Celui qui fut vite surnommé « Freine tard », est un dompteur d’engins de rallye ! Qui plus est, connu et reconnu pour son caractère aussi bouillant que les bloc qu’il se doit de maitriser ! Attention, avec Delecour y’a du sport, et pas seulement dans l’habitacle et les spéciales… Il  su aussi mettre l’ambiance dans les stands et devant les caméras ! Chaud devant…


DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 04

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 05

Il débute en rallye en 81 sur une ch’tite A112 Abarth. En 84 au volant d’une Talbot Samba Rallye. Puis passe aux formules de promotion Peugeot sur une 205 GTI en 86 et 87. Il marque les esprits par un style hyper incisif et se retrouve pilote officiel pour la marque en championnat de France au volant d’une 309 GTI 16.

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 03

A la fin de la saison 90 il se fait repéré par Ford qui lui propose un volant en mondial sur une Sierra Cosworth 4×4. Il termine 7ème en 91, puis grimpe d’une place l’année suivante. En 93, Ford inaugure l’Escort RS Cosworth en WRC. François rivalise avec une Toyota Celica GT4 et ses brides à la légalité plus que douteuse ! Il butte sur la 2ème place du championnat, derrière Juha Kankkunen.

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 07

Les saisons se suivent, François se bat comme un forcené, sans réussir à rééditer sont exploit. Toyota rafle la mise en 94 avec Didier Auriol.

Son caractère et son franc parler lui jouent des tours, il se retrouve sans volant officiel pour l’ouverture de la saison 96. Peugeot profite de ses talents et lui propose de venir jouer avec la 306 Maxi avant le lancement du programme 206 WRC.  En 2011, il rejoint à nouveau Ford puis passe chez Mitsubishi l’année suivante.

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 08

En 2004, il met un terme au mondial pour partir s’amuser en Rally raid, ou en VHC. Enfin s’amuser, la pression est bien moindre, mais le talent et le coup de volant sont toujours là. Il n’abandonnera pas pour autant le Rallye, participant au championnat d’Europe ou en FIA RGT-Cup.

DLEDMV - Francois Delecour Tribute - 09

Enfin, l’histoire c’est bien… les images, c’est mieux ! En tout cas, un sacré bonhomme !

© Francisco Vera

Un p’tit tour sur notre cagnotte pour nous aider à passer la 2 😉