En rallye, il y avait le grA. C’était le pâté de tête de la discipline… Il n’y avait pas mieux… jusqu’en 97 où la FIA décida de changer les règles. On se retrouve alors avec 2 catégories, les ultimes WRC, avec leur turbo et leurs 4 roues motrices. Et à côté les petites Kit Car, atmo, traction, considérées comme une sous-catégorie. Et puis…

DLEDMV - kit Car best of - 01

Mais voilà, en rallye, il y a les épreuves sur terre et celles sur l’asphalte. Autant 4 roues motrices et un turbo, sur terre, ça donne l’avantage. Mais sur l’asphalte, une bonne traction et un pilote bien énervé, ça a tendance à lisser les performances, surtout face à des kit car de moins d’1 tonne pour 300 ch. C’est aussi sans compter sur des châssis élevés aux petits oignons, soudés au bitume et qui encaissent parfaitement. 


DLEDMV - kit Car best of - 06

DLEDMV - kit Car best of - 02

Au final, sur l’asphalte, il pouvait se passer le contraire… les grosses WRC avaient du mal à suivre le rythme des petites bombes menées le couteau entre les dents par des pilotes chevronnés ! 

DLEDMV - kit Car best of - 03

DLEDMV - kit Car best of - 04

Les constructeurs furent séduits, et la liste des modèles s’allongea rapidement… ZX, Xsara, Escort RS2000, Hyundai Coupé, Nissan Sunny et Almera GTI, Opel Astra, Peugeot 306, Saab 900, Renault Megane, Golf GTI, Seat Ibiza…

DLEDMV - kit Car best of - 05

Finalement, face aux performances des Kit car, la FIA a du dégainer les brides, tuant ainsi une catégorie qui assurait le spectacle ! En 2001, la catégorie Super 1600 fait son apparition. Anti-chambre du WRC, tremplin pour pilotes en devenir, elle s’inspirera largement des kit Car. 

Quoiqu’il en soit, pour ceux qui n’ont pas pu connaitre cette époque, voici une “petite” rétro… Si quand ça dure plus d’1h46, on insiste sur le “petite”… Alors, merci qui ?!

© ReyRacingFilms

Faites une pause et profitez en pour venir nous donner un coup de pouce sur notre cagnotte 😉