Dans les années 80’s, les références stylistiques étaient plutôt violentes… Testarossa et Countach. Ha ça jouait pas les fillettes ! C’était bas, large, taillé à la hache et ça déglinguait de la rétine à tout va ! Forcément, l’inspiration venait d’elles… Surtout chez un certain Willy Koenig qui un jour, a décidé de transformer une SEC en “presque Testarossa” !

dledmv-mercedes-500sec-koenig-01

C’est comme cela que le gros coupé teuton s’est retrouvé avec une bonne grosse prise de masse ! Un kit format XXL, avec des extensions arrières qui, bien entendu, reprennent les entrées d’air de la diva italienne… Enfin, mis à part que sur l’allemande, ces entrées d’air ne servent à rien !


dledmv-mercedes-500sec-koenig-05

dledmv-mercedes-500sec-koenig-04

D’une, le moteur est à l’avant… mais surtout, de 2, elles sont fermées ! Voilà, c’est que de la gueule ! Mais c’est pas grave, en 80’s, c’était la classe. D’ailleurs Koenig, c’était le top, celui qui n’avait pas peur de greffer des turbos de partout, notamment sur les BMW 850, Testarossa et Diablo qui approchaient voir dépassaient les 1000 ch !

dledmv-mercedes-500sec-koenig-02

dledmv-mercedes-500sec-koenig-03

Aujourd’hui, Koenig existe toujours. Elle propose toujours ses kits, qu’ils soient carrosserie ou moteur, qui ont fait sa notoriété. Même chose pour les jantes, qui nous replonge à l’époque des Top 10 des dimanches après midi sur les parkings de supermarchés ! Oui, les légendes ne meurent jamais… 

© Enkahnz

Un retour vers le passé régulier, voilà ce que vous propose De l’essence dans mes veines… Pour le présent et surtout le futur, c’est sur notre cagnotte que ça se passe 😉