Les 24h de Spa 1995… Le temple des Touring Car et d’une certaine Peugeot 806 ! 5



Oui, je sais. Je vous parle beaucoup de Touring Car…! Mais que voulez vous, quand on aime… Surtout cette période des 80’s et 90’s où les caisses ont probablement été les plus spectaculaires et les plus belles. Et justement, les 24h de Spa étaient devenus l’un des rencard incontournables de la discipline… Retour en 95…

En 95, la France reprend ses essais nucléaires, Juan Manuel Fangio expire son dernier souffle, Bruce Willis passe une Journée en enfer, 2Pac bat des record de vente aux USA et BMW allait s’imposer sur le Toboggan des Ardennes au bout de 24h de course. 


La course des 24h de Spa a vu le jour en 1924. A l’époque, le Raidillon accueillait les voitures de sport et monoplaces. Les Chenard-Walcker, Bugatti, Mercedes SSK, Alfa 6C et 8C… Elle va connaitre plusieurs coupures… de 39 à 47, puis de 50 à 52 et enfin de 54 à 63. Elle fait donc son grand retour en 64 pour prendre une nouvelle tournure, en devenant l’épreuve phare de l’European Touring Car Championship (Les 24h du Nürb apparaitront en 70). Et ça marche, chaque édition comptant jusqu’à plus de 60 voitures au départ. En 2000, les 24h verront 85 voitures se disputer… L’année suivante, elle devient exclusivement réservées aux GT.

dledmv-24h-de-spa-1995-02

Je vous proposait déjà il y a un petit moment de revivre les 5 dernières minutes des 24h de 1992. Ce coup ci, c’est le best-of de l’édition 95. La victoire revenait au trio Kox, Soper, Winkelhoc au volant de leur 320i. Sur la piste, une armada de série 3 se bat avec de l’Opel Astra et Vectra, Clio 16v, Honda Accord et Civic, Audi Quattro, Toyota Corolla et Celica, Golf GTI ainsi qu’une Suzuki Baleno et une ZX 16v.

dledmv-24h-de-spa-1995-01

Le buzz de la course viendra de chez Peugeot. A côté des 306 S16, 205 GTI et d’une 306 TD, la marque alignera via le team Kronos (C’est l’équipe qui a engagé la Xsara WRC de Loeb en 2006 avec laquelle il gagne son 3ème titre mondial) une Peugeot 806 ST catégorie Procar. Le châssis est équipé des liaisons, freins et suspensions des 405 de supertourisme. Le Bloc est composé d’un bloc de 306 Maxi et de la culasse de la 405. La voiture n’est pas accueillie avec joie… la plupart des teams jugeant sa structure trop haute, et son centre de gravité haut perché pouvant la rendre délicate, voire dangereuse. Après plusieurs réclamations, la voiture est finalement autorisée à courir. Elle calmera tout le monde avec un 12ème temps sur la grille et une 3ème temps en course dans sa catégorie. Enfin, il n’empêche que son moteur ne tiendra qu’une 10aine d’heure avant de rendre l’âme !


Allez, si vous aussi vous aimez le touring car, le circuit de Spa et les courses des années 90’s, ça se passe juste en bas…

© inquisitor229 & signatures éventuelles

N’oubliez pas notre cagnotte pour nous aider à passer la 2 😉



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Les 24h de Spa 1995… Le temple des Touring Car et d’une certaine Peugeot 806 !