C’était le week-end dernier à Nogaro… Même si la FFSA a une fois montré son siècle de retard en terme de communication, le Touring Car et le GT4 faisait leur grand come back en championnat de France. Logiquement, le spectacle devait être au rendez-vous avec des caisses différentes mais proches en terme de perfs, menées par des pilotes chauds comme la braise… le tout orchestré par SRO, LE spécialiste des disciplines fun avec un soupçon de tôle froissée. Alors, le show est-il de retour sur les circuits français ?

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 1

Eh bien j’ai maté ça… en replay ! Oui, Auto Moto la Chaine diffuse logiquement le GT4 en direct et après avoir programmé l’enregistrement sur ma box, j’ai eu la désagréable surprise de voir que les horaires préenregistrées par la chaine étaient à côté de la plaque puisque l’enregistrement programmé se terminait alors que la course n’en était même pas à la moitié… Les mecs sont même pas capables de caler des horaires corrects. En même temps, vu l’audience que réalise la chaine, ils ont du se dire que ce n’était pas la peine de se faire chier pour 3 tocards qui allaient rester devant leur téloche, surtout un week-end de Pâques. ‘Fin, à l’heure de Youtube et des replay, quand on voit le level de certains de nos médias, on peut se poser la question de savoir si on est bien en 2021 ou au siècle dernier…

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 2

Et le compliment, je l’offre aussi à la FFSA. Bon eux on le sait déjà, dans leur tête, ils sont restés coincés à l’époque de la télé en noir et blanc. M’enfin bon… avec les moyens de communiquer qu’on a aujourd’hui, comment tu peux passer sous silence le grand retour du Touring Car en France ? Car pour aller jusqu’au bout du truc, c’est voulant mater le replay du GT4 sur Youtube que j’me suis rendu compte qu’il y avait également eu deux manches d’une discipline qui s’appelait FFSA Tourisme. Bien sûr, rien à voir avec notre ami Belge qui vient truster les petites routes régionales en plein mois d’aout avec son Q3 et sa caravane. Non, on parle bien de la discipline phare des 90’s où les pilotes se poussaient à coup de pare-choc et shootaient les vibreurs en mode deux roues. Entre temps, la discipline avait basculé dans la famille Midget… Ca en avait un peu le gout, mais pas la saveur de ces berlines populaires qu’étaient les Audi A4, Peugeot 406 ou BMW Série 3, transformées en guerrières des circuits.

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 3

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 5

Commençons par le GT4… il est venu prendre la place du GT. Oubliez les catégories alambiquées. Aujourd’hui, les caisses sont sur les mêmes rapports poids / puissance, sauf que c’est le duo derrière le volant qui fait la différence. Pro Am, Am et SIlver, ou respectivement un équipage avec pilote pro et amateur, équipages 100% amateur ou un équipage de rookies aux dents longues. En attendant c’étaient 34 voitures qui étaient alignées sur la ligne de départ. Pincez moi je rêve… Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un plateau aussi fourni en championnat de France. Aston Martin Vantage, AMG GT, Audi R8, Alpine A110, Toyota Supra, Ginetta G55 ou BMW M4… et ce n’est pas fini car la liste des voitures éligibles est plutôt sympa (Mustang, Camaro, KTM, Maserati Granturismo, McLaren 570S ou Cayman) et certains team ont déjà annoncé leur arrivée en cours de saison. Et les “amateurs” ou les “jeunes loups”, ils envoient déjà du bois, le level est chaud bouillant, et les fights sont bien présents tout le long des deux courses d’une heure qui se sont courues.

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 6

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 7

En Touring Car, le plateau est divisé en quatre catégories. TC, TCA et TCA Light. 22 voitures sur le ligne de départ, avec un plateau composé de BMW M2, de Peugeot 308 et d’une Alpine A110 pour faire le show en TC. RCZ R et Clio Cup en TCA et 208 Cup en TCA Light. Mais là encore, la liste devrait se rallonger au fil de la saison, la liste des voitures éligibles étant dantesque avec les Civic Type R, Ford Fiesta, Ginetta G40, Mazda MX5, Hyundai Veloster, Mini Copper, Toyota GT86 ou encore Seat Leon. Et pour avoir pris le temps de mater les deux courses sprint de 30 minutes chacune, c’est chaud et show ! On voit qu’il manque des bagnoles pour vraiment envoyer du très lourd, mais en tout cas, le spectacle est là.

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 8

Alors j’vous donnerai pas les résultats, ni les specs, ni ce que vous voulez. Juste que si la comm’ de la FFSA ne fait pas son job, on le fera pour eux. Je suis souvent coincé dans le passé, nostalgique de cette période bénie du sport auto dans les 80’s et 90’s. Oui, on en est encore loin, mais merde, arrêtons de nous plaindre et regardons le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. C’est toujours mieux que rien. Surtout que le spectacle est bien au rendez vous. Ne nous affolons pas, Nogaro est un beau terrain de jeu permettant de lisser la différence entre les puissantes M2 et les frêles 308 (400 kg d’écart quand même !). On va voir c’que ça va donner sur le tracé plus rapide de Magny-Cours. Mais les bases sont là, c’est SRO qui est aux commandes, alors croisons les doigts…

Enfin en attendant la deuxième manche (7 et 9 mai… au cas où les gars de la FFSA oublient de prendre leur Guronsan !), si vous avez raté la première, profitez, DLEDMV vous offre une séance de rattrapage…

FFSA Touring Car et GT4... le retour du show en championnat de France ? 9

Courses 1 & 2 GT

Courses 1 & 2 Touring Car

© GTWorld – Photos : FFSA & SRO via Dirk Bogaerts