Mais votre site préféré va rentrer dans une nouvelle ère… avec pour objectif principal de vous en proposer encore plus, encore mieux… et pour cela, il va falloir passer la 3. Et ce coup-ci, on va le faire avec vous. Entrez, servez vous un verre, allumez un bon cubain, on va un peu causer vous et moi…

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 29

Depuis octobre 2013, j’essaye de faire couler l’essence avec Greg, l’homme de l’ombre, vous savez, celui qui à les mains sous le capot et dans le cambouis pour faire vivre et évoluer le site et accessoirement, éviter de se le faire carotter par les chinois, les russes ou les pakistanais !


De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 30

Au fil de ces 3 années et demi, sont venus se greffer quelques rédacteurs, plus ou moins motivés et aptes à nous suivre dans l’aventure. La plupart pensait que le milieu du net était un Eldorado pour finir par vite s’essouffler. Seul Julien a résisté, tenant la barre des 2 mains, suffisamment ch’tarbé pour snifer le carburant et encaisser mon caractère de merde ! Son talent fait le reste, et croyez moi, il en est gavé le padawan… Je reconnais même que selon les thèmes il en a bien plus que le vieux macaque que je suis ! M’enfin, comme il ne lit pas mes articles, il ne le saura jamais, donc je compte sur vous pour que ça ne sorte pas d’ici !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 31

Bref, aujourd’hui, cette idée stupide qui a vu le jour alors qu’il pleuvait et que je m’emmerdais, a fait son petit bonhomme de chemin… un putain de bonhomme de chemin !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 32

 

Oui, on pourrait se palucher sur nos stats… mais si vous lisez mes articles régulièrement, vous devez avoir une idée du genre de trouduc que je suis (Nous sommes, puisque Julien est forgé du même carburant, mais on assume) ! Et justement, la réputation, le star-system mes couilles, ou le taux de notoriété dans les soirées mondaines automobilesques, j’y accorde autant d’intérêt qu’à ma 1ère goutte dans mon slip ! Attention, soyons d’accord, au début, entrer dans ce monde peut vous monter au cerveau… et ça nous l’a un peu fait. Mais ce milieu qui nous entoure a bien saisi le rôle des blogueurs. On les flatte, on les séduit à coup d’invit’ dans des hôtels étoilés, gavés aux petits fours et au champagne, et on finit en nous proposant des caisses à essayer… On peut même nous les prêter plusieurs jours ! Finalement, on fait de la pub gratuitement, en nous expliquant que si on n’est pas gentil, tout ceci peut s’arrêter aussi vite que ce qu’il a commencé…! Comprendrez que ce genre de discourt, sur De l’essence dans mes veines, ça coince un peu… La poudre aux yeux c’est bien, ça flatte l’égo… mais ça ne paye pas le loyer ni les factures !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 33

Et c’est là que le bât blesse… J’ai accouché de De l’essence dans mes veines pour montrer que dans notre beau pays, il y a encore des gars et des nanas qui aiment la Bagnole… Celle avec un grand B ! On me demande souvent ce que j’aime comme caisse… Ma réponse est toujours la même : « Un moteur, un volant, 4 roues, et surtout, qu’elle nous file le pompelup »… Savez, les symptômes comme le sphincter qui se serre, les poils qui se dressent, les yeux qui brillent, les oreilles qui saignent… et pour ça, je persiste et je signe, une américaine, une japonaise, une française, une anglaise, une italienne… avec 100, 300, 800 ou plus de 1000 ch… qu’elle pèse 500 kg ou plus de 2 tonnes, une traction, propu ou 4RM… coupé, cab, berline ou break… le pompelup n’a pas de nationalité, pas de race, aucune limite, si ce n’est celle des sensations et du plaisir. Je m’éclate autant dans une Fulvia HF Fanalone que dans une Viper SRT10, une Nissan Slyline R32 GTR, une Golf 1 slammée, une Deuche ou une McLaren MP412C ! Obelix chantait « Quand l’appétit va tout va », je l’imiterait avec ma version du « Quand le pompelup est là, tout va ».

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 34

Ce genre de philosophie automobilistique en France, c’est un peu comme jouer à la roulette russe avec un barillet plein, auquel on aurait enlevé qu’une seule balle ! Ouais ça tache les murs… et ça on s’en rend compte en lisant régulièrement certains commentaires… on plaisante pas avec la bagnole en France, car la meilleure bagnole c’est celle dans laquelle on roule, toutes les autres sont de grosses merdes infames ! Voilà, c’est grosso modo comme ça que ça fonctionne… on a du taff !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 35

Il n’empêche que De l’essence dans mes veines, progressivement mais surement, a posé son ton, sa touche. Et ça, vos nombreux mails et messages le prouvent. Apparemment il y a le style De l’essence dans mes veines. Décontract’, un peu provoc’, qu’on essaye de rendre marrant, parfois lourd on vous l’accorde, mais jamais prise de tête. Nos pompelup cachent une culture auto qu’on essaie d’entrenir au quotidien, même si parfois, la boulette guette… Mais souvent, on peut compter sur la fougue d’un lecteur en slip rouge et cape bleue pour venir nous expliquer que nous sommes nazes, n’y connaissons rien… enfin, voyez l’genre ! Généralement, je les invite à nous rejoindre… mais il s’avère qu’ils ont toujours la remarque plus prompte que l’envie de nous faire partager leur savoir finalement pas si étendu que cela !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 36

De l’essence dans mes veines c’est aussi des rencontres… celles avec nos partenaires, Magnus (Dont je n’oublierai jamais le « Go for it » le jour où je lui ai demandé s’il voulait bien devenir un de nos parrains), Akira (Encore merci Zaz), Axel, Marine et les autres. S’apercevoir qu’on est suivis par Marc Ouayoun, José Maria Lopez, Hoonigan , Wheeler Dealers… et bien d’autres. Les amitiés qui sont nées au fil des articles, Julien, Graphikustoms, Gaby de la Slide, Felipé, Steph de VDR… nos potes blogueurs et « journaleux », Les Braqueurs, Paul, Fred, JB, Pat, Cédric… Tous ceux qui ont vu leur caisse passer sur le blog. Les photographes devenus pour la plupart des amis, Costa, Kevin, Julien, Krys, Yade, Dan, Germain, Tom, Dam’s, Steph… et les autres. Les accred’ circuit (Oui, on évite les salons, mais les circuits, c’est la vie !)… et vous, les lecteurs qui nous encouragent et nous suivent. Bah, des fois on s’engueule, mais au moins, on fait un peu bouger les lignes !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 37

Bon, je déblatère (Oui, je fais long aujourd’hui !) pour en arriver où ? Il est temps d’en venir… Nos 2600 articles (A ce jour), on les fait avec des shootings et vidéos pompés un peu partout (Encore, faut-il les chercher et surtout, les trouver) et quelques exclues, 225 pour être précis. Et justement, ces exclues, on aimerait vous en proposer bien plus… mettre en avant vous et vos bagnoles, les préparateurs, accessoiristes, sorciers, artistes, photographes, pilotes… bref, toute cette communauté de petrolheads qui justement ont de l’essence dans leurs veines, et c’est maintenant qu’on a besoin de vous.

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 38

Notre problème, c’est le temps… celui d’écrire, d’aller shooter, de traiter les photos, les vidéos, de se déplacer… Et le temps c’est de l’argent… et ça on s’en rend compte, surtout quand on n’en a pas ! Vous pensiez quoi ? Que De l’essence dans mes veines c’est une multinationale, avec un parking qui ressemble au camp d’entrainement du PSG et des vacances en yacht dans la baie de Miami ? J’vais vite vous remettre les pieds sur terre… car aujourd’hui, c’est une bande d’irréductibles malades, avec son taff la semaine et qui passe quasiment TOUT son temps libre devant l’ordi ou derrière un appareil photo pour vous proposer ce que vous lisez régulièrement, le tout pour la modique somme d’une poignée d’€ rapportée par les quelques t-shirts (D’ailleurs notre nouveau shop a ouvert ses portes en association avec Graphikustoms) et liens vendus. Pour faire court, si je devais faire une moyenne mensuelle des revenus de De l’essence dans mes veines, je devrai pouvoir me payer un menu XL chez McDo !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 39

En parallèle, le potentiel est là. On le voit tous les jours dans les messages, les appels, les discussions… Les gars, on pourrait vous en offrir bien plus, et d’un level à vous exploser le calbut’ à chaque article ! Mais pour cela, faut de la caillasse, du flouze, des Euros !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 40

La pub ? Non, on a essayé, c’est pourri, ça pollue… Les liens sponsorisés . Oui, j’en ai mis quelques uns, mais pour gagner sa vie, c’est un autre sketch ! Le sponsoring ? Bonne idée, mais les investisseurs français ont tendance à miser en dehors de nos frontières, surtout dans le milieu de la bagnole (Enfin si vous voulez, on est open !). Le Crowdfunding ? On y est (et je remercie tous ceux qui ont participé, on ne vous oublie pas), mais à un moment, demander constamment, faire l’aumône… j’accroche pas, puis pour moi, ça reste une solution temporaire, mais pas à long terme ! Sortir une version papier ? Pas sûr que le format soit réellement adapté à De l’essence dans mes veines… Alors il ne reste plus qu’une chose que je refusais jusqu’à peu… puis vous savez c’qu’on dit, il n’y a que les cons qui ne changent jamais d’avis.

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 41

L’abonnement ! Et c’est donc ce qu’on va mettre en place. J’vous rassure, le but n’est pas de nous gaver sur votre dos, mais réellement de monter en exclues, de venir vous voir, d’envoyer du lourd, et réaliser nos vidéos, voire même d’organiser nos DLEDMV Day’s… bref, de vous scotcher, de montrer que la communauté des petrolheads français est belle et bien présente sur la scène internationale.

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 42

Mais la qualité ne vaut-elle pas un petit sacrifice ? 2€45 par mois… c’est moins que les 3 croissants que j’ai acheté ce matin, moins que la bière que j’ai bu vendredi soir, moins que les paquets de clopes qui partent en fumée, moins que tous ces magazines que vous pouvez acheter au kiosque, qui vous en proposent moins que nos 30 articles mensuels et qui finissent à côté des chiottes !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 43

 

C’est donc un pari que je vous propose de prendre avec nous à partir du 14 février… oui, le jour de la St Valentin, n’y voyez aucun hasard, c’est voulu. Le pari de ne pas vous décevoir, de vous mettre une grosse mandale dans la qualité de nos articles et aussi celui de pouvoir venir vous voir, vous rencontrer. De toute façon, on ne pourra pas continuer ainsi… je suis tellement loin de pouvoir vous proposer ce que je souhaitais… et croyez moi, si vous nous suivez, vous ne le regretterez pas… si on gagne notre pari, ça n’aura jamais autant senti l’essence !

De l'essence dans mes veines va passer en Stage 3 ! Avec un gros changement à venir... 44

Les pré-abonnements sont ouverts, contactez moi 😉