Comme chaque année, plusieurs séries FIA se rendent à Macao pour clôturer leur saison. Véritable labyrinthe sinueux, étroit et technique, à tel point qu’y gagner est considéré comme une référence sur le C.V d’un pilote. En bon circuit urbain, la moindre erreur se paye cash… comme la course de qualif GT3 qui s’est déroulée cette nuit…

Partouze de GT3 à Macao ! 1

16 voitures… Oui, les grues et dépanneuses ont eu du boulot pour débarrasser la piste encombrée de carbones, morceaux de tôles et caisses qui se grimpent les unes sur les autres. 1ère course, 1er départ et au bout que quelques virages, Daniel Juncadella à bord de sa Mercedes AMG GT3 rate sa trajo et va s’encastrer dans le rail. Situation d’autant plus délicate que la meute est lâchée juste derrière lui… Il n’en faut pas plus pour faire tilter la partie puisque les 15 voitures suivantes n’ont pu éviter l’inévitable… qu’on retiendra sûrement comme le carambolage de la saison !


Bien entendu aucun pilote n’a été blessé, la course a été interrompue et un nouveau départ a été donné quasiment 1 heure plus tard… avec seulement 8 voitures… les rescapées ! Au final, Edoardo Mortara s’est imposé au volant de sa Mercedes-AMG GT3, suivi de la BMW d’Augusto Farfus et d’une autre Mercedes, celle de Raffaele Marciello.

https://www.youtube.com/watch?v=I_4RzEG3ycs

© Weber Niraschtoe & nishikawa