Quand on parle de BMW série 3 et de sport auto, on pense aussitôt à la bestiale M3 E30 et son palmarès. Et pourtant, la BMW série 3 a eu une vie sportive avec la E21 (Et avec quasiment presque tous les modèles du catalogue d’ailleurs !). Surtout quand elle s’est retrouvée en Gr5 ! 

Engine sound : '78 BMW 320i Gr5 - Avant la M3 ! 11

Quand il a fallu remplacer la vieillissante 3.0 CSL, l’état major n’a pas hésité longtemps avant de lancer la nouvelle série 3 dans le grand bain. A l’époque, le pompelup du tourisme, c’est le Gr5. Et la E21 ne va pas y échapper. 


Engine sound : '78 BMW 320i Gr5 - Avant la M3 ! 12

Le règlement étant assez permissif, la E21 va alors prendre la relève de la Batmobile et ça, que ce soit mécaniquement comme physiquement. Le appendices la transforment littéralement en monstre ! Les extensions d’ailes font presque doubler la largeur et l’aileron arrière rendrait jaloux un GrC dans les Hunaudières.

Engine sound : '78 BMW 320i Gr5 - Avant la M3 ! 13

Sous le capot, BMW a repris le 4 cylindres qui animait les Formule 2, un 2.0l qui va sortir de 300 jusqu’à 320 ch en fonction de ses évolutions. Avec moins de 800 kg, la E21 s’avère très compétitive et ne craint pas la concurrence signée Porsche, Ford, Alfa Romeo ou Lancia. Sachant que de l’autre côté de l’Atlantique, en IMSA, elle affichera plus de 600 ch avec son moteur M12 turbalisé, qui n’est en fait que la base du futur bloc que BMW alignera en F1 avec McLaren !

Engine sound : '78 BMW 320i Gr5 - Avant la M3 ! 14

Quoiqu’il en soit, elle accrochera plusieurs podium et victoires, avec notamment le titre 78 en DRM (L’ancêtre du DTM). Elle prendra sa retraite officielle quand BMW se tournera vers la F1, mais continuera à courir grâce à quelques teams privés.

Engine sound : '78 BMW 320i Gr5 - Avant la M3 ! 21

Avec des hurlements largement au niveau de la gueule de l’engin, elle a laissé son emprunte dans le sport auto de la fin des 70’s. Et quelle emprunte !

 

© Italiansupercarvideo & ClassicDriverTV / Photos via signatures éventuelles