Comment parler de Lancia sans parler de groupe B ? Ou comment parler de groupe B sans parler de Lancia ? Les deux sont indissociables. Comme une raclette sans pommes de terre, une choucroute sans saucisses ou un cassoulet sans canard. Quand bien même Tonton Marchionne essaie de l’euthanasier, Lancia garde sa légende, et elle s’est forgée sur les pistes de rallye. 

Lancia Groupe B Tribute - Des hauts et des bas... 1

Il n’y à pas si longtemps, je vous présentais une Stratos sur une vieille vidéo. Ben la on reste chez Lancia, la vidéo est toute aussi vintage, mais l’époque est pile celle qui succède. Les Delta S4 et Rallye 037 resteront à jamais gravées dans les mémoires de tous les fans de rallye. Le groupe B est né et il est mort avec (et aussi un peu à cause de) Lancia.


L’épopée de Lancia en Groupe B n’aura duré que 3 ans. Période marquée par des victoires, des défaites et malheureusement aussi des drames. Le groupe B s’est arrêté après l’accident ayant entraîné le décès de Henri Toivonen et son copilote Sergio Cresto en 1986 sur le tour de Corse. 1 an jour pour jour après le décès d’Attilio Bettega sur cette même épreuve.

Lancia Groupe B Tribute - Des hauts et des bas... 2

Allez on va pas rester sur une note triste, donc je vais finir avec une blague pourrie : Comment on appelle-t-on un boomerang qui ne revient pas ? Un bout de bois… C’est tout pour moi, merci Paris !

©Zeroundersteer & signatures éventuelles