Attention italienne énervée en approche ! Une Ferrari F355 GT qui, une fois n’est pas commun, a troqué son V8 made in Italie, pour un Zytek. Reste plus qu’à savoir si l’italienne a perdu au change… Pas sûr !

Hillclimb monster : Ferrari F355 GT en V8 Zytek ! 1

La Ferrari F355 est la dernière vraie berlinette du Cheval Cabré, avant le début de la guerre à la puissance… Si on suit la lignée, la 488 GTB en est une de ses descendantes directes. Mis à part qu’en 20 ans, la “berlinette” a gagné 2 turbos, 300 ch, perdu 60 kg et devenue une supercar capable de ridiculiser une F40 en ligne droite comme sur piste ! Après, en terme d’aura et de dressage de poils, c’est une autre histoire !


Hillclimb monster : Ferrari F355 GT en V8 Zytek ! 2

Hillclimb monster : Ferrari F355 GT en V8 Zytek ! 3

M’enfin le sujet n’est pas là. Celle qui nous intéresse aujourd’hui appartient à René Ruch, pilote Suisse, et spécialisé dans tout ce qui porte un cheval cabré ! Mis à part que pour sa F355 GT, il a préféré troqué le V8 de Maranello contre un autre V8, anglais celui là, puisqu’il sort de chez Zytek (Qui s’appelle aujourd’hui Gibson Technology), un spécialiste du sport auto. A son actif des moteurs qui se sont illustrés en F3000, en F1 et en A1 GP, mais aussi des châssis de LMP1 et LMP2. 

Hillclimb monster : Ferrari F355 GT en V8 Zytek ! 4

La berlinette qui accuse 975 kg, reçoit ainsi un Zytek ZJ458, développé en 2007 pour tourner à l’E10. Ce V8 à 90° cube 4496cm3 et développe 520 ch pour 525 Nm de couple qui va chercher à plus de 9000 trs. Ainsi armée, la F355 hurle sa race tout en pétaradant à l’assaut de la montée. Impressionnant !

Hillclimb monster : Ferrari F355 GT en V8 Zytek ! 5

Enjoy…

© HillClimbFans & signatures éventuelles


Pin It on Pinterest

Share This