Partage

Eh bien vous savez quoi ? Ca fait un moment qu’on ne vous avait pas planté une Golf 1 comme ça aussi clean et aussi sobre. Ma parole, on perd nos valeurs chez DLEDMV ou quoi ?! Bon, on va se rattraper avec cette méchante Golf 1.8 chaussée en Porsche et shootée au sol… 

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 1

La Golf 1 c’est le coup de génie de Giugiaro. Surtout que plus elle vieillit, plus la simplicité de ses lignes devient craquante. En plus, pour ne rien gâcher, elle adore recevoir une p’tite cure de pompelup. Attention, on reste cool, on oublie les boules à facettes, les néons à la con, les kits XXL et les ailerons de chez Decathlon ! Si ça peut le faire avec certaines, sur la Golf 1, faut du sobre.


VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 2

Regardez, la caisse est d’origine, avec ses p’tits pare-chocs, sa calandre 2 phares, même pas une lèvre pour venir frotter ou un simple becquet… Que dalle, et ça suffit largement. La robe est flambante, rouge, étincelante et profonde. 

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 3

LA touche qui fait toute la différence, est située aux 4 coins, en l’occurence des jantes en 16′ empruntées à une Porsche 928 S. Elles sont polies et brillent comme des bijoux dans les ailes de l’allemande, qui, bien entendu, est droppée en static pour se rapprocher du bitume et y coller un peu mieux. 

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 4

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 5

Sous le capot, le 1.8l d’origine est passé en shaved bay et l’admission est désormais confiée à des ITB pendant que la culasse est signée Schrick. Une ligne permet d’évacuer les gaz brûlants. Ca doit taquiner des hautes atmosphères mécaniques en hurlant sa mère !

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 6

Enfin dans l’habitacle, le poids plume est renforcé par un arceau qui a pris la place de la banquette arrière, et à l’avant, c’est baquets, harnais, volant Momo, et manos dans tous les coins. Le tout noir et rouge… Manque plus que Jeanne Mas dans le siège passager !

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 7

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 8

Au final, j’ai juste un p’tit doute… Pourquoi traiter une caisse à la sauce racing, si c’est pour ne pas y poser les roues sur un circuit de peur d’abimer un telle finition clinique ? C’est le paradoxe de ce genre de prépa, même si ça ne lui enlève rien de son level juste à tomber !

VW Golf 1 1.8l - Quand la sobriété cache la bestialité ! 9

Enjoy…

© VWHome 


Partage