Willie Hepburn est une légende du sport auto sud africain. Son Opel Rekord l’est tout autant… Surtout que le duo a commencé à rafler les victoires en 1989 et que depuis, ils n’ont jamais cessé de courir ensemble. Et même aujourd’hui, avec plus de 70 printemps au compteur, Willie continue de limer l’asphalte au volant de sa berline… Ouais papy dompte un monstre de 600 ch !

Cette Opel Rekord a vu le jour en 1981… Et Willie a commencé à lui en faire voir de toutes les couleurs à partir de 89 pour courir en WesBank Modified Saloon Car Championship. Il commence par la vider, la passer en mode warrior et lui greffer un V8 5.7l d’origine Chevy qui venait d’une caisse de NASCAR. 2 premières courses, 2 victoires… ça commençait très bien.


Au fil des saisons et des règlements, Willie fait évoluer sa voiture pour continuer de mettre la fessée aux BMW M5, Audi et autres Ford Saphire Cosworth. Ce ne sera qu’à compter de 94 qui voit arriver le règlement TransAm, que Willie et sa Rekord se retrouvent en classe B… qu’ils remporteront. Puis quand la série est arrêtée, la Rekord va finir sa glorieuse carrière au fond de l’atelier de Willie. 

Il y a quelques années, Willie a décidé de dépoussiérer son Opel et de lui virer les toiles d’araignées qui pendaient un peu partout. Histoire de s’amuser un chouill’ et de voir s’il n’a pas perdu le coup de volant, v’là le duo de retour en Super Saloon. Mais voilà, la voiture est plus rapide que jamais… Willie explose les records de classe et enchaine les victoires face aux voitures modernes ! Il se fait virer…

Il part alors lorgner en course historique… là aussi, après quelques courses, les autorités décident de ne pas renouveler la licence. La voiture est jugée trop rapide et dangereuse ! Du coup, Willie se rabat sur le Hillclimb, qui l’accueille à bras ouverts. Le pilote et la voiture suffisent à réunir les foules… et les organisateurs ont flairé la bonne affaire. 

En 2017, pendant la course de Knysna Simola, la plus populaire du pays, et alors qu’il se bat face aux modernes et affutées Porsche GT3, Ferrari Scuderia et Nissan GTR, son moteur le lâche. Il en profite pour le remplacer par un 6.3l boosté à 600ch, lui coller une nouvelle boite Gerico, un freinage AP Racing, revoir un peu les réglages du châssis en passant sur du Bilstein et faire tomber le poids de l’engin à 1000 kg tout rond !

Au final, il accroche le 6ème chrono… et ça se passe en dessous. Enjoy…

© HillClimb Monsters / Photo de titre Paul Bedford & signatures éventuelles


Pin It on Pinterest

Share This