Partage

Steve Cox… c’est son nom. Oui, c’est ce néo-zélandais, qui va surement devenir l’ennemi public N°1 des puristes, et qui n’a rien fait d’autre que de greffer un V8 Lexus, accompagné de deux turbos, dans le cul d’une Ferrari F40… LM ! Oui, la Diva maranellesque, qui plus est, sa version compet’. Ah y’a pas à dire, le mec il a des couilles !

Hillclimb Monster : Ferrari F40 LM... en V8 Lexus Biturbo... WTF ?! 1

Ah faut quand même en avoir une sacré paire bien accrochée et en acier blindé pour oser s’en prendre à un monument comme la Ferrari F40 LM… Ca doit bouillir entre les oreilles des puristes qui doivent n’avoir qu’une seule envie, celle de faire bouffer à Steve Cox l’aileron de sa caisse et d’lui enfoncer les bielles et pistons japonais un par un dans le seul endroit de son corps où la lumière ne brille jamais !


Hillclimb Monster : Ferrari F40 LM... en V8 Lexus Biturbo... WTF ?! 2

Bien entendu, tout ceux qui auront pris le temps de lire ont déjà compris qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une réplique. Un châssis tubulaire fait sur mesure, avec en son centre, le V8 japonais biturbalisé le tout, habillé d’une caisse réalisée en fibre, en kevlar et en carbone. Ah ce n’est pas parce que c’est une réplique que ça doit être fait en bois de palettes !

Hillclimb Monster : Ferrari F40 LM... en V8 Lexus Biturbo... WTF ?! 3

Steve Cox a lancé le projet de son engin au début des années 2000… Il lui aura fallu 18 ans pour le mener à son terme. Aujourd’hui son missile développe 720 ch pour 1200 kg et avec le 0 à 100 shooté en 3,2 secondes et 9,1 pour arriver au double, la voiture s’est offerte un beau palmarès dans les épreuves néo-zélandaises. 

© HillClimb Monsters & Signatures éventuelles


Partage