Nous sommes en 2013, Sébastien Loeb s’apprête à débouler sur l’asphalte de Pikes Peak dans le Colorado au volant d’une Peugeot 208 chargée aux hormones, avec pour objectif d’aller chatouiller le record de la course vers les nuages. Mais avant d’embarquer en direction des terres de l’oncle Sam, son dernier essai,  il le fera sur une autre route, aussi mythique, la montée du Ventoux !

Incontournable : Loeb au Ventoux avec sa 208 T16... 1

Celui qu’on surnomme le Géant de Provence offre 3 routes d’accès, toutes aussi sinueuses que techniques. Culminant à 1910m d’altitude, est devenu le terrain de jeu des amateurs de la grimpette en altitude ! Ca monte, ça tourne, et la dernière partie (Du chalet Reynard jusqu’au sommet) offre une belle portion large, rapide et sinueuse à souhait. En tout cas, c’est là que Sebastien Loeb a décidé d’y tester sa Peugeot 208 T16 et ses 875 ch.


Incontournable : Loeb au Ventoux avec sa 208 T16... 2

Pour en arriver là, Peugeot Sport a transformé la petite 208 en une sorte de Golgoth shooté par un V6 3.2 l biturbo greffé au milieu d’un châssis tubulaire et recouvert d’une coque en carbone. 4 roues motrices et boite 6 séquentielle sont venues compléter la fiche technique. 

Incontournable : Loeb au Ventoux avec sa 208 T16... 3

Au final, le monstre affiche une “simple” 875 ch pour 875 kg… avec un 0 à 100 qui passe sous la barre des 2 secondes… 0 à 200 en 4,8 et une Vmax de 240 km/h atteinte en seulement 7 secondes ! Voilà… tu comptes jusqu’à 7 et t’es à fond… Sauf qu’en Hillclimb, 240, ça suffit.

Incontournable : Loeb au Ventoux avec sa 208 T16... 4

En tout cas, largement pour aller taper un chrono de 8 min 13′ 878″… de quoi pulvériser d’1 minute 1/2 l’ancien record de Pikes Peak ! Record depuis battu par Romain Dumas au volant de sa VW I.D. R électrique, qui sont passés sous la barre des 8 minutes. Mais ceci est une autre histoire…

© Peugeot Sport Official & signatures éventuelles