Comme chaque année, les Dix Mille Tours du Castellet ont tenu leur promesse, assez simple dans sa définition… Pulvériser les rétines et les tympans des visiteurs à coup de légende de la course auto. Un plateau exceptionnel pour un évènement devenu simplement incontournable en guise de clôture de la saison 2019 Peter Auto.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 111

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 112

Une seule question a animé le week-end : Pleuvra ou pleuvra pas ? Et à force de nous tourner autour, la pluie aura finalement rendu la piste plus délicate et glissante qu’à partir du dimanche après midi. Mais pas de quoi effrayer ni les pilotes, ni les spectateurs venus admirer les 350 voitures qui composaient le plateau de cette édition 2019.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 113

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 115

Même si beaucoup considèrent ces évènements comme un rassemblement de bijoux motorisés, il s’agit pourtant bel et bien d’un championnat où chaque point a son importance dans la course au titre.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 116

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 117

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 118

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 119

Les pilotes et les teams ont pu prendre leurs marques le jeudi, jour des vérifications. Licences, équipement, PTH (Passeport Technique Historique), tout est vérifié et validé afin de pouvoir donner le feu vert aux essais programmés pour le lendemain.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 120

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 121

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 122

Les 7 plateaux s’enchainent :

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 123

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 124

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 125

– 2.0 L Cup composé qu’une trentaine de Porsche 911 2.0 l châssis court, conformes au règlement pré-66. Cette formule monotype est un véritable succès et l’occasion de croiser le fer puisque celui qui fait la différence, c’est le pilote.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 126

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 127

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 128

– Le Classic Endurance Racing, ou l’occasion de croiser les ex-stars des courses d’endurance. Divisée en deux catégories, la première accueille les GT qui ont couru de 66 à 74 ainsi que les protos de 66 à 71. Dans la seconde, les GT de 75 à 81 et les protos de 72 à 81.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 129

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 130

Ainsi vous vous décrasserez les rétines sur les Porsche 917, Lola T70, Ford GT40, Ferrari 512 S, McLaren M8C, Shelby Cobra… avant d’enchainer sur les BMW M1, Porsche 935, Ligier JS2, Chevrolet Corvette, Chevrolet Monza…

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 131

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 132

– L’Endurance Racing Legends, ou les “modernes” des années 90 et début 2000 ayant couru en endurance, ELMS, ALMS, BPR, IMSA ou FIA GT à l’exception des GT3 et Formules Monotypes. Viper GTS-R, Saleen S7-R, Ferrari 333 SP et F430 Evo, Panoz Esperante GTR1, Marcos LM600, Porsche 993 GT2 Evo et 996 GT3 RS, Aston Martin DBR9… De quoi faire briller les yeux des plus jeunes !

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 133

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 134

– Group C Racing. Attention, ces protos qui ont oeuvré de 82 jusqu’en 1993 ne sont pas venus pour faire de la figuration. Peugeot 905 Evo, Porsche 962, Nissan R90, Spice SE, Tiga GC ou encore une armada de Jaguar XJR9, XJR12 et XJR14.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 135

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 136

– L’Heritage Touring Cup, pour les fans des voitures qui ont couru en ETCC de 66 à 84. BMW 3.0 CSL, 635 CSi, M5 Superproduction, 2002 Ti, Ford Escort et Capri RS, composent la majorité du plateau. Elles sont quand même accompagnées d’Alfa Romeo GTAM, d’une Volvo 240T, AMC Javelin et VW Scirocco.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 137

– Le Sixtie’s Endurance qui rassemble les sport et GT qui ont foulé les circuits de 1950 à 1965. De quoi admirer les légendes de la série, Jaguar Type E, Ferrari 250 GT, Shelby Cobra et Daytona, Porsche 356, 904, 911, Lotus Elan, Alfa Romeo Giulia Sprint… et bien d’autres encore, venues nous rappeler une époque où la technologie rimait simplement avec pilotage, reflexes et talent !

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 138

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 139

– On finit avec le Greatest’s Trophy, qui met à l’honneur les modèles d’exception qui laissé leur emprunte dans les courses d’endurance dans les années 50 et 60. Au détour des stands, on y croise des Jaguar Type E Lightweight, Bizzarrini 5300 GT, Alfa Giulia TZ, Porsche 904 GTS et 356A Zagato Speedster, Aston Martin DB4 GT Zagato, Fiat 8V Zagato, Ferrari 250 GT Berlinetta et même “sa majesté” 250 GTO.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 140

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 141

L’occasion aussi d’y croiser des pilotes, Eric Hélary, Jean Alési, Philippe Gache, Nicolas Minassian, et quelques potes, Ben de News D’anciennes, Gérard d’Autodiva, Eric de Custom Race Services ou encore Vincent du team Go On.

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 142

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 143

Bien entendu, si vous succombez aux effluves d’essence, aux hurlements mécaniques en piston majeur, aux lignes spectaculaires et que les légendes du sport auto ont tapissé aussi bien le mur que les étagères de votre chambre, bureau ou garage (Peut être même les trois en même temps !), les évènements organisés par Peter Auto sont proches du Valhalla de l’automobile de compétition historique. IN-CON-TOUR-NA-BLE !

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 144

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 145

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 146

Et vous savez quoi, ils reviennent l’année prochaine du 4 au 5 avril. Oui, en 2020, les Dix Mille Tours ouvrent la saison, et on y sera bien sûr ! Avec l’équipe des serial shooters habituels, Grégory’s Eye et RGPhotographie 😉

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 147

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 148

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 149

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 150

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 151

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 152

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 153

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 154

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 155

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 156

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 157

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 158

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 159

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 160

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 161

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 162

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 163

Dix Mille Tours du Castellet 2019 - Au paradis des pistons ! 164

© DLEDMV – Grégory’s EyeRGPhotographie