Les chinois sont formidables… Ah si ! Là bas, plutôt que de voir des jeunes sauvageons (il faudrait faire une loi pour interdire l’utilisation de ce mot !) faire les bourrins au milieu des zones industrielles pour y repreindre les ronds points avec de la gomme fondue, ils préfèrent privatiser une route de montagne et la transformer en drift park. Et devinez quoi, pour aller valider le tracé, ils ont invité les potes de la Slide !

Mountain drift in China - Quand la Slide part en voyage ! 7

Et le Gaby n’est pas revenu indemne. Accueil princier, p’tits plats dans les grands, Nissan GTR R34 et Jaguar F Type en guise de voiture de fonction et routes sinueuses à volonté ! Y’a pas à dire, quand les chinois veulent vous montrer de quoi ils sont capables, ça envoie du lourd.


Invités par Nan Kun Shan International, Gaby, Lynwood et l’équipe de Rec Slide se sont donc rendus du côté de Longmen pour y admirer surement l’un des spots les plus délirants qu’il leur ait été donné de voir. Une route flambant neuve de 20 bornes qui surplombe l’ancienne de 8 km. Les deux asphaltées au milieu de.. rien ! L’objectif est simple, utiliser ces deux tracés afin d’en faire un spot de drift ainsi que de les mettre à disposition pour les pilotes qui souhaitent s’y entrainer ou simplement s’initier à la dédicace de bitume. Voyez le délire !

Mountain drift in China - Quand la Slide part en voyage ! 8

Habitués des Touge, Gaby a eu la lourde et fastidieuse tâche d’aller s’amuser sur ces routes afin de valider (Ou pas…) les terrains de jeu. Après quelques cessions enragées, tout ce petit monde est revenu conquis pour le plus grand bonheur des organisateurs japonais.

En Chine, le drift n’en est qu’à ses balbutiements. Mais quand on voit l’engouement qui y est porté, et surtout les moyens mis en oeuvre, son développement va rapidement prendre une ampleur comme seuls les chinois en ont le secret et les capacités !

Mountain drift in China - Quand la Slide part en voyage ! 9

Surtout vu d’ici… Vous savez, ce pays qu’on dit civilisé, tolérant, libre et fraternel… Où des crétins s’amusent à semer des clous sur les routes avant des épreuves de drift. Où ceux qui ont fait construire à côté d’un circuit déjà là depuis des décennies, réussissent à faire annuler des épreuves parce que le bruit et les odeurs dérangent leur barbecue dominical bercé par du Aya Nakamura et du Jul. Où les écolos qui essayent de faire interdire des rallyes se déplacent dans les derniers SUV ou monospaces mazoutés. Où ceux qui gouvernent préfèrent jouer du racket routier plutôt que de la prévention salutaire. Où on nous explique qu’une électricité nucléaire et bien plus saine que ce carburant grâce auquel ils se sont gavés pendant tant d’années. Où violer sa nièce de 14 ans est moins risqué que de rouler à 180 sur une autoroute déserte. Où s’offrir une voiture sportive ou exclusive sera bientôt aussi compliqué que de prier la Torah à la fin des années 30…

Bref, on comprend très vite qu’avec une telle ouverture d’esprit, la seule chose qui leur soit venue à l’esprit une fois rentrés, c’est de vite pouvoir y retourner ! Comme on les comprend…

Allez, la vidéo arrache le slip et envoie du bois… alors profitez, c’est pas encore interdit.

© Slide Drift Team