Nous sommes à la fin de l’année 1980. Walter Röhrl vient de décrocher le titre mondial des rallyes au volant d’une Fiat 131 Abarth avant de signer chez Mercedes pour la saison 81. Mais la marque à l’étoile interrompt subitement son programme et le pilote allemand se retrouve sans volant… Jusqu’à ce que la Porsche 924 Carrera GTS lui fasse de l’oeil !

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 1

Le championnat du Monde des rallyes 1981 s’est donc couru dans son champion en titre. Enfin, ce ne sera que partie remise puisque le grand Walter Röhrl reviendra en 1982 au volant de l’Opel Ascona 400 et montrera à tout le monde qu’il n’a rien perdu de sa maitrise de déhanchés en mettant la fessée aux nouvelles Audi Quattro, ravissant le titre pilote à Michèle Mouton, qui aurait pu devenir la première femme et la première française championne du monde. Mais ceci est une autre histoire…

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 2


Nous sommes donc en 81 et sans volant en mondial, Röhrl décide de se rabattre sur le championnat Allemand. C’est le team Schmidt Motorsport SMS qui va alors saisir l’occasion en confiant au champion du monde le volant d’une Porsche 924 Carrera GTS, habillée en or et noir, les couleurs du cognac Monnet, sponsor principal.


'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 3

La bête était basée sur une 924 Carrera GTS, série limitée commercialisée juste dans le but de décrocher l’homologation. C’est l’une des 50 voitures qui passer en mode warrior rallye avec châssis renforcé, suspensions spécifiques rehaussées, ailes hypertrophiées, freinage de 911 turbo, boite avec des rapports raccourcis, arceau, baquets… et tout le bazar qui va bien pour aller chasser le chrono dans les spéciales teutonnes. Avec 1050 kg et un 4 pattes de 2.0 l shooté au KKK 26 pour envoyer 245 ch sur les roues arrière, la bestiole a été assemblée en seulement 8 semaines afin de pouvoir rapidement être jetée dans le grand bain (de boue !).

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 4

A son volant, Röhrl et son copilote Christian Geistdörfer vont accrocher la deuxième place de l’International ADAC Metz Rally avant d’aller remporter quatre épreuves de son championnat national (l’Hessen Rally, le Serengeti Safari Rally, l’Anterior Palatinate Rally et le Baltic Rally), finissant 2ème au général au terme de la saison.

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 5

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 6

L’année suivante, alors que le duo allemand est parti chasser la Quattro en passant chez Opel, la Porsche 924 va se retrouver aux couleurs de Gitane avant d’être engagée à la Boucle de Spa aux mains d’un certain Jacky Ickx. A la fin de la saison 82, elle va être remise dans sa livrée or et noir, et profiter d’une retraite bien méritée, entreposée dans dans un hangar à Zuffenhausen puis exposée au Porsche Museum à partir de 2009.

L’histoire aurait pu s’arrêter là… paisiblement exposée sous les projecteurs. Mais c’est sans compter sur l’importance que Porsche peut porter à ses anciennes et à son patrimoine. 40 ans après avoir été auréolée de ses victoires, la 924 Carrera GTS va alors souffler ses bougies de la plus belle des manières puisqu’elle a fait un passage par les ateliers du département compétition de Weissach, au même endroit où elle avait vu le jour, afin de subir une remise en forme dans les règles de l’art puisqu’elle a été entièrement restaurée.

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 7

Un projet resté secret jusqu’au 7 mars 2021, jour du 74ème anniversaire de Röhrl. Invité par Porsche, il a eu l’agréable surprise de voir débarquer la 924 Carrera GTS conduite par Roland Kussmaul, l’ingénieur et pilote de développement qui avait été le responsable du montage de la voiture en 1981.

'81 Porsche 924 Carrera GTS Rallye... L'arme de Walter ! 8

Röhrl n’avait plus pris le volant de la voiture depuis 40 ans. Qui plus est, elle a une saveur particulière puisque c’est grâce à elle que le pilote et le constructeur allemands ont entamé une carrière commune qui durera de nombreuses années et dont Walter est aujourd’hui l’un des porte-parole et ambassadeurs.

© DPCcars & signatures éventuelles