Chez Heemann Performance Car Design & Tuning, quand on s’attaque à une Opel Ascona, on ne fait pas vraiment les choses à moitié… Le coupé allemand des 70’s, sorte de bout de tôle banale et idéal pour la promenade dominicale se transformer en un monstre bestial et prêt à en découdre avec les éléments et l’asphalte… et accessoirement le chrono !

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 17

Le coupé Ascona B, d’origine, y’avait pas de quoi s’en resservir ! En dehors de la 400 qui servait de base à la version Rallye et allait permettre à Walter Röhrl de décrocher le titre pilote au championnat du monde des rallyes en 82, il n’y avait pas grand chose de virulent à se mettre sous le pied droit. 


La plus puissante recevait le 4 cylindres 1.9 S de 90 ch qui faisait tout ce qu’il pouvait pour remuer les 1100 kg de tôle du coupé allemand. Par contre, entre sa propu’ et des réglages châssis plus qu’approximatif, il n’en fallait pas beaucoup pour la faire valser du cul. Ludique, joueur et tolérant, y’avait pas de quoi ruiner du chrono, mais pour s’amuser et apprendre à piloter, elle savait y faire.

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 18

Bon, oubliez tout le baratin du dessus… Car celle qui arrive, elle a troqué son caractère de caniche pour celui d’un Pit Bull enragé. Le châssis est renforcé de partout. Les voies sont élargies et rigidifiées. Les ailes sont plus musclées à renfort de morceaux de tôle. Le freinage vient d’une Porsche. Enfin aux quatre coins, on retrouve des BBS FI-R en 17′.

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 19

La caisse est habillée d’un robe San Marino Blue pendant qu’un arceau orange vient donner des vitamines à l’ensemble. D’ailleurs en y étant, l’habitacle est totalement vidé et un jeu de Recaro accompagnés d’harnais Heemann Performance se chargent de maintenir le pilote. Notez la sellerie cuir noir avec les surpiqûres orange… simple mais ça suffit pour claquer le boule !

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 20

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 21

Enfin le pilote, il vaut mieux qu’il se cramponne et se tienne bien, car il gère du pied droit la charge d’un 6 en ligne 3.0l 24v qui vient remplir l’espace sous le capot. Le gazier a été emprunté à une Omega 3000 24v et légèrement revu au niveau de l’admission et de l’échappement pour gagner un peu plus de hargne dans les tours. Avec 240 ch pour 1 tonne, le rapport devient sympathique… et on se dit qu’avec une enclume sur le train avant, le cul doit se trémousser à la moindre sollicitation un peu trop optimiste. 

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 22

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 23

A l’arrivée, les p’tits gars de chez Heemann Performance Car Design & Tuning, ont fait de ce coupé Ascona, un engin viril tout droit sorti du passé… Une sorte de restomod à la sauce Blitz. On en redemande !

Opel Ascona... L6. Ca doit remuer du cul ! 24

© Heemann Performance Car Design & Tuning via signatures éventuelles