Le prix des Youngtimers… Mais que se passe t’il ?! 12



J’aurai pu être plus percutant dans mon titre, mais je serai tombé dans la provoc’ et, lorsqu’on parle des youngtimers, l’humour et l’ouverture d’esprit ne sont plus foncièrement bien accueillies désormais. Parce que les young, aujourd’hui, c’est devenu du business … et on ne rigole pas avec le business !

Vous avez vu cette maladie qui s’est propagée à vitesse grand V …? On pourrait appeler ça le « World War Y »… Car si tu as dans ton garage une caisse qui rentre dans la catégorie des youngtimers et qu’en plus, tu le sais, ça équivaut presque à un ticket gagnant du Loto !


Mais revenons à la base, qu’est ce qui a fait la force et a propulsé les youngtimers au sommet aussi rapidement ? La génération GTI qui débarque dans la collection, la jeune génération, le coup de vent frais… Tout ceci n’aura pas duré bien longtemps finalement. La force des youngtimers en général et des GTI en particulier, tenait au fait qu’on accédait à la collection « à pas cher » puisque, issues de caisses « classiques », elles étaient abordables, et ce, que ce soit à l’achat, à l’entretien ou à l’usage… Bref, ça collait bien à nos petites bourses de passionnés, et surtout, ça coutait ce que ça valait. Comme nos parents et grands parents qui ont commencé la collection avec les 203, Dauphine, Traction, DS, 2CV… qui n’étaient, elles non plus, pas encore les pros des ventes aux enchères qu’elles sont devenues ! Même les stars italiennes et anglaises, ont connu une époque ou vous vous les offriez pour le prix d’une citadine bas de gamme…! Cette période est bel et bien finie… La spéculation est de mise, dans la collection pure et dure, et il semblerait qu’elle aurait contaminé le milieu de la young également, et pas qu’un peu !

vendeur

Pour s’en rendre compte il suffit de surfer sur les petites annonces… J’avais un peu décroché depuis un peu plus de 2 mois. Puis il y a quelques semaines, alors que je feuilletais un magazine spécialisé, je m’attardais sur une pub… Un garage spécialisé dans les young ! Je faillit alors m’étouffer en voyant les prix auxquels il vendait les voitures, sous prétexte qu’elles étaient young, sportives, avaient moins de 200 000 km et présentaient un état, heureusement, propre… Ni une ni 2, j’allumais mon outil de travaille favori, et activais mes moteurs de recherches… Mais que leur est-il arrivé ? Pourquoi tant de haine ? 

Pour en revenir au début de l’article, ce que j’appelais provocation est un constat pessimiste mais les youngtimers, ou du moins la génération si contente de faire connaitre sa passion, est t’elle morte ?! J’en ai bien peur ! RIP Youngtimers Attitude !

Au delà de cette spéculation nauséabonde, il faut quand même se poser la question : Est ce que ça se vend à ces prix là ? Du coup, j’ai décidé de suivre plusieurs voitures et, pour en avoir discuté avec des amis, continuellement connectés et à la recherche des oiseaux rares, il s’avèrerait que nous sommes bien au devant d’une spécialité nationale…

L’annonce est passée à un prix exorbitant. Puis commence alors le fameux jeu du « copier – coller », qui consiste, semaines après semaines, de renouveler son annonce afin qu’elle reste en haut du tableau. Bien sur, toujours dans l’espoir de voir se pointer le fameux pigeon, puisqu’il parait que ça existe encore.

Au bout de plusieurs semaines, voir plusieurs mois pour les plus motivés (je suis tombé sur une BMW série 5 à vendre depuis au moins le mois d’Aout avec toujours la même photo, le même texte… ), on finit par craquer. Et on rappelle le voisin de ses parents qui nous avait fait une proposition il y a un petit moment, à quasiment la moitié du prix demandé. Oui, parce que la voiture, finalement, on commence à comprendre que, vu le prix qu’on imaginait en tirer, on risquait fort de se la coltiner jusqu’à la poser sur son testament pour la léguer à sa descendance ! Ha Ha ! Nonobstant que le voisin, persuadé d’avoir fait l’affaire de sa vie, s’empresse de la remettre en annonce, en se disant que le pigeon, à défaut de l’avoir été, c’est lui qui l’attrapera ! Parce que si vous la vendiez aussi cher, c’est que ça doit quand même se vendre…

Vente-Artcurial-Retromobile-2011-900x600

Mais la règle N°1 dans tout ça, c’est de ne jamais avouer qu’à l’arrivée, la caisse on l’a vendue au prix du marché. Alors quand on croise les potes, devant qui on se la pétait les semaines passées, et qu’ils se rendent compte que, ça y est, le saucisson est enfin parti aux mains de Mr Pigeon, la question fuse :

– « Et tu l’as bien vendue ? » 

– « Pfffff tu rigoles ou quoi ? Le mec il la voulait tellement qu’il a même rajouté 500 € de plus… Ils se battaient pour l’avoir… Je me suis gavé ! »

Donc les fameux potes en restent bouche bée, sachant qu’avec la « Pouissance » d’internet et des réseaux sociaux, une youngtimer, affichée 8000 €, vendue 4000, mais mythonée à 8500, et bien on s’imagine que c’est le nouveau placement de l’année, et qu’il faut vite en profiter avant que Jerome Kerviel y mette son nez ! Voilà comment la côte se retrouve élevée…! Enfin ceci ne reste que ma théorie ! 

Mais ça ne s’arrête pas là, puisque les pros débarquent ensuite, et eux, le business véreux, ils connaissent… J’ai encore le souvenir d’une 205 GTI 1.6 105 ch à vendre lors du salon Epoqu’Auto… enfin à vendre… En attente du gros pigeon, mais très gros voyez ! Car outre un prix qui hurlait à la sodomie, elle affichait un état qui vous demandait de multiplier l’investissement par 2 pour avoir une voiture propre ! 

Il faut rajouter aussi le fameuse « tendance », parce que les young et les GTI c’est devenu tendance ! On a connu ça dans les japs il y a quelques années déjà. Personne n’en voulait des Honda, Toyota, Mazda, Nissan et autres Mitsubishi… On se les échangeait pour le prix d’une cagette de cerises, masqué, et sous fausse identité ! Puis Gran Turismo a débarqué et la jap a commencé à devenir tendance… pour ceux qui avaient une Playstation ! Puis on a eu droit aux exploits de Toreto et de sa bande… et rouler en jap c’était devenu cool…! Le tout exacerbé par la naissance de la « Geek attitude », qui découvrait et vénérait la culture japonaise, les mangas, les suchis, et la Toyota AE86 de Takumi ! Ils sont alors devenus fous… Parait qu’on aurait vu des ED7 s’échanger pour le prix des F40… Que les proprios d’AE86 vendaient des photos dédicacées d’eux et de leur voitures… Que tous les membres du forum JPCAR et des clubs de jap avaient leur Pass V.I.P pour le Queen ! Ce fut la folie, et les prix s’enflammèrent, aidés par la prépa… Parce que ça aussi ça marchait bien… Des combinés Tein, on doublait le prix de vente ! Des jantes Rota et on passait en stage « Multiplié par 2″… Et si vous mettiez des pièces JDM…! Vous étiez considérés comme un joueur du PSG ! Le turbo aussi aidait bien… Les mecs se tâtaient entre une RX7 vidée ou une Supra surboostée et une 993 Biturbo flambante … Mais Toreto roulait en FD ou MK4 alors…! Puis Porsche c’est pour les vieux bourgeois qui partent sauter leurs maitresses sur la côte d’Azur le week-end !  

Les mêmes codes sont en train de s’appliquer aux Young… tuant le poussin dans l’oeuf puisque leurs côtes abordables, qui ont justement fait leurs forces, s’effacent au profit d’un aspect financier profitant de la passion et d’un adage qui dit que « Quand on aime… on ne devient pas pour autant con ! ». On vit une seconde fois exactement la même chose !

J’oubliais aussi la presse spécialisée dans laquelle on fait tout pour y faire paraitre la photo de sa belle… Vous savez quoi ? Ca devient un argument de vente… Vends Clio 16s parue dans Km/h… putain ça tue, devenue une star ! L’acheter c’est un peu comme réussir à se taper Nabila quoi ! Pareil pour les accessoires, 4 jantes PTS, un silencieux Devil et go… Vous devenez le gendre idéal et vous doublez la côte de la voiture. Et si elle a moins de 100 000 km vous pouvez prétendre à rentrer dans le club des prix de vente à 5 chiffres. Alors comme les prix des GTI deviennent délirants, on se répercute sur les modèles d’en dessous… Qui du coup en font de même… Bientôt Robert va vendre sa BX 14RE avec 98760 km au compteur, les sphères neuves, un kit morette (Hop bonus X2), batterie Norautal, et photos dans le Youngtimers de Septembre (Re-Hop bonus X2)… Prix de départ 6500 € et il offre la dernière compil de Didier Barbelivien avec ! 


Ok, j’exagère, encore et toujours… Mais elle est où la solution ? Patience, ou alors devenir le fameux voisin des parents du vendeur… et savoir que la voiture se vend avant qu’elle ne se retrouve sur la place publique et que le vendeur ne soit revigoré par des annonces pompeuses et amplifiées…

Ou alors comme le font certains, passer les frontières, et encore, puisqu’il semblerait que la tendance soit contagieuse au delà de la France, sauf, chez nos voisins d’outre manche ! Les anglais, restant peut être la dernière nation passionnée (attention, je parle de nation, donc d’une passion culturelle, et non pas d’une passion rebelle comme chez nous ! Je sais qu’en disant cela je m’expose à l’arrivée des Zorro qui me clameront haut et fort que TOUS les français aiment les voitures…) qui, au delà de l’aspect financier de la chose, restent cohérents sur les prix du marché, dictés par la sempiternelle loi de l’offre et de la demande…! Puis ils savent qu’une voiture au delà justement de la tendance, de la mode, du modèle, de son exclusivité ou de sa rareté, voit sa côte déjà dictée par son kilométrage, son état, son historique, son carnet… Et que si le marché achète à 3000 £, ça ne servira en rien d’en demander le double !

C’est notre éternel paradoxe national, la demande crée l’offre, mais la gourmandise des offres tue alors la demande ! Et le marché se transforme alors en tout et n’importe quoi !

Je laisserai la conclusion à l’un des plus grands philosophes français (et je suis sérieux disant cela, puisque philosophie ne rime pas forcément avec chiant !), Coluche :

« Quand on pense qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça ne se vende pas ! » 

©photos : BMW Motorsport – Dany DeVito dans Mathilda – Artcurial via Scludo.com


Advertisements

Laisser un commentaire

12 commentaires sur “Le prix des Youngtimers… Mais que se passe t’il ?!

  • wardead

    Salut, je suis d’accord avec le constat de l’article mais malheureusement je pense que c’est quelque chose contre lequel il est impossible de lutter. Beaucoup de gens associent (moi le premier d’ailleurs) « Youngtimer » a « caisse sympa des années 80 qui vaut plus grand chose et pas trop dur a trouver » parce que c’est celles qui m’ont fait vibrer a l’époque.

    mais en fait ca voulais surtout dire quand le mouvement a démarré y a quelques années « caisse de 20 25 ans pas encore considéré comme une caisse de collection par les collectionneurs et comme une vieille bagnole d’occase ringarde par les non amateurs de caisse ».
    Sauf que… ben les années passent…
    Une 205 GTI 1ere gen c’est 1984!! ça fait quasi trente ans (punaise je suis vieux… j’avais une 205 gl de 88 quand j’ai passé mon permis en 1995)
    Pour en trouver une pas trop cher, pas trop bornée dans l’optique de la garder propre….

    Pour moi (mais ça n’engage que moi) une 205 c est plus un young, c est une caisse de collection maintenant et ça va pas aller en s’arrangeant.
    Si je veux une petite/moyenne Peugeot qui correspond a « caisse de 20 25 ans pas chère pas encore collection » ben ça va plutôt être de la 106/306 que 205/309.
    ca serait même plus facile de trouver une 206, ça se trouve a pas trop cher avec un peu de bornes alors que les 106/306 s16 sont déjà très recherchées.

    J’ai pris l’exemple de Peugeot mais c est pareil chez Renault hein 😉

    Tout ca pour dire que le milieu youngtimer n’est pas mort mais qu’il doit évoluer en fonction de l’arrivée de nouvelles caisse plus récentes dans le concept mais aussi du départ des aînés vers la collection.
    Surtout qu’en plus plus le temps passe et plus les voitures ont une durée de vie commerciale qui raccourci.
    par exemple si je me plante pas,
    la 205 a été commercialisée 13 ans avant la 206
    la 206 a été commercialisée 6 ans avant la 207

    En conclusion, excellent article, fouettons nous tous ensemble de ne pas avoir stocké dans une grange il y a 10 ans une ou plusieurs 205 GTI/clio 16S / bmw 325e30 / AE 86 / escort (rayez les mentions inutiles) et commencons a mettre des tunes de coté pour stocker de la 206, clio gen 2,focus, ibiza, bmw e36…

    • KeR

      Parfaitement d’accord !

      « Tout ça pour dire que le milieu youngtimer n’est pas mort mais qu’il doit évoluer en fonction de l’arrivée de nouvelles caisse plus récentes dans le concept mais aussi du départ des aînés vers la collection. »

      En plus de personnes passionnées, je crois qu’il faut aussi des personnes « innovantes » dans leur choix et qui n’hésitent pas non plus à se rabattre sur des modèles moins reconnus et donc cotés. Il n’y a pas de « honte » à restaurer une 205 junior plutôt qu’une Gti ou une bmw 323 plutôt qu’une M3 … à mon avis en tout cas.

  • Penisson nicolas

    Comment dire … je crois que nous pourrions rester tout les deux à parler du sujet pendant des heures !!! Les prix des youngtimer deviennent affolant !!!! J’ai toujours eu des petites sportives depuis maintenant 10 ans et je n’ai jamais vu çà, le prix d’une 205 gti devient outrant, mais je vais dans le même sens que toi, entre le prix afficher pour cette petite bombinette et le réelle prix de vente la différence doit être des plus flagrante … en attente de te relire ….

  • Le Quadra

    1 an et demi après la parution de cet article je pense qu’il serait bon de relativiser un peu les choses.

    Tout d’abord je vais parler de Peugeot ayant 2 youngtimers de la marque ( une 406 coupé de février 99 et une 205 CJ de septembre 91) mais le raisonnement est valable pour les autres marques.

    Comme lors de la vie commerciale du véhicule il y a eu la voiture de monsieur tout le monde, la star de la gamme et le mythe. (Pour la 205 la star c’est la GTi ou Rallye et le mythe la Turbo 16).
    Alors oui si on veut la star même en youngtimer ça va couter plus cher et sa cote va flamber mais rien n’empêche de se faire plaisir avec une petite XT/XS/GT (bien moins onéreuses) et pourquoi pas une Junior ? Après tout rouler en youngtimer c’est rouler différent, non ?
    Maintenant le pourquoi de cette envolée des prix sur les GTi ? Simple. Durant ça vie commerciale pas mal de GTi ont fini pliées, ensuite beaucoup ont fini « jacky tuning » ou en voiture de rallye et au final pour beaucoup, pliées. Il devient évident que trouver une GTi en bon état devient de plus en plus difficile et, comme chacun sait, ce qui est rare est cher.
    Ensuite il y a les voitures construites à peu d’exemplaire, il n’y a eu que 72000 205 cabriolet construites (toutes gammes confondues CT, CTi, CJ, RG, cabriolet), combien en reste-t-il aujourd’hui roulantes en état d’origine ?
    Alors oui, certaines yougtimer flambent et plus elles glissent vers la collection plus elles vont être onéreuses. Mais en collection c’est pareil, une 404 coupé ou cabriolet coutera toujours beaucoup plus qu’une 404 berline ou break! Mais cela n’empêche pas de se faire plaisir avec une bonne 404 des familles qui, au final, sera bien moins onéreuse à entretenir qu’un coupé ou un cabriolet.

    Enfin je suis d’accord avec wardead, les 205 basculent dans la collection et la 106 va fêter ses 24 ans les 12 septembre ! Oui le temps passe, j’ai eu mon permis en 88 et ça fait drôle de se dire que les 205 passent petit à petit en collection mais comme nous les voitures vieillissent !

  • Barth - Montbard

    Merci pour cet excellent article traité avec humour mais néanmoins avec beaucoup de réalisme, bien que forçant parfois le trait sans doute (mais « il n’y a pas de fumée sans feu » alors c’est nécessaire pour passer le message).

    Les prix boostés par des vendeurs qui se voient déjà toucher le jackpot sont indéniables, ils « oublient » souvent que leur voiture nécessite une sérieuse mise à niveau de ce qu’il y a « en dessous » ou « dedans », et qu’une carrosserie retapée au mastic même bien poncée, raccordée peinture et polishée (sans parler du pansement sur le silencieux d’échappement et petit à petit du catalyseur « oublié » ou démonté ) ne font pas la référence « état concours » qui mérite éventuellement la surcote effective que l’on peut découvrir dans les pages « valeur réelle » des magazines spécialisés…

    Des professionnels qui surfent abusivement sur cette vague youngtimers/collectors oui sans doute, mais je dirais pas plus que pour les occasions « classiques » qui vous refourguent une citadine nettoyée à fond et pimpante mais dont les portes coincent un peu (marbre approximatif ?) deux fois leur valeur réelle sous prétexte que la demande est forte pour ce type d’usage (étudiants, mères de famille qui travaillent en ville ou retraités modestes..).

    En conclusion je dirais que cet article a le mérite de tirer une sonnette d’alarme nécessaire, et que la pratique devrait raisonnablement s’établir sur une ligne médiane :

    – 1/ des acheteurs vraiment passionnés en quête des vraies valeurs de demain qui sortent des chemins tracés par les stars actuelles ou en quête inlassable de la perle rare (j’ai ainsi vu récemment une clio 16s 1995 (série II) magnifique équipée d’options rarissimes en France pour ce type de véhicule (toit ouvrant d’origine plutôt vendu en Suisse et intérieur cuir toujours en excellent état, idem carrosserie avec une belle couleur métallisée en plus..) restée longtemps affichée 2200 € (!) et vendue finalement entre 1500 et 1900€ (!!) juste parce que finalement le vendeur s’était enfin décidé à mettre des photos de l’intérieur…

    Une voiture pareille se valorise très certainement entre 5000 et 6500€ (ce qui n’est pas excessif pour cette base sympathique équipée d’un moteur et d’un châssis d’une belle santé..) et a dû revenir avec un tel prix d’achat autour de 3000€/3500€ (avec la distribution, un support moteur fêlé – chronique sur les clio – et l’amélioration des trains roulants/roulements et fluides)…

    Et ce cas n’est pas isolé, le plaisir du collectionneur – ou je devrais dire, de l’amateur – est dans la recherche de sa perle rare selon sa sensibilité et ses valeurs (« ce n’est pas le but qui est important, c’est le chemin » a dû dire un sage éclairé…), çà c’est inestimable.

    – 2/ des professionnels qui commencent à comprendre (de plus en plus car il y a toujours eu des professionnels, des vrais, dont le sérieux n’est pas à mettre en cause) que vendre des « épouvantails » en « one shot » à des clients qu’on ne reverra plus n’est pas la colonne vertébrale d’une activité pérenne.

    Il faut aussi les dénicher, les connaître, les apprécier, ouvrir ses oreilles et déployer ses antennes pour capter le bouche à oreille, se documenter etc… au même titre que la perle rare automobile de ses rêves, cela fait aussi partie du plaisir des échanges, des comparaisons, de la découverte de l’évolution d’un modèle au cours de sa vie commerciale (chaque voiture n’est plus la même du début de sa commercialisation et à la fin, même sans changer de nom..) en dialoguant avec ces vrais spécialistes, commerçants certes et soucieux de leurs marges – c’est économiquement nécessaire – mais également de vrais passionnés comme leurs clients.

    A eux de satisfaire une vraie demande de clients motivés par leur passion via des offres différenciées et qualitatives avec des marges justes (mais les acheteurs oublient souvent – c’est compréhensif et naturel – le temps passé et les coûts de rapatriement des véhicules dénichés, les diagnostics, la mise à niveau, la préparation et l’embellissement..).

    Je suis persuadé que ces deux mondes se rencontrent régulièrement bien que malheureusement l’harmonie soit rare comme dans beaucoup de domaines.

    Il y a probablement autant d’acheteurs peu réalistes que de professionnels pas vraiment « spécialistes » et peu scrupuleux sur la qualité de leurs produits et le respect de leurs clients.

    Ce qu’il faut vraiment intégrer dans ce débat (et je m’en tiendrai là), c’est la notion de risque comme dans tout espoir de gain ou de bonne affaire :

    – les acheteurs doivent prendre des risques en flairant la future – peut-être- bonne affaire et non pas suivre les sentiers battus des stars établies.
    – les vendeurs (privés ou pros) prennent des risques.
    Les premiers en vendant trop tôt leur trésor qui va voir son prix multiplié par deux dans les 3 ans ?
    Les seconds en se spécialisant précisément et se focalisant sur un marché de niche toujours tributaire d’effets de mode ou de tendances aux inversions parfois brutales.

    Mais le risque est bien le sel de notre existence non ?

    Merci encore à l’auteur de cet article et aux contributeurs dont les remarques réalistes et pertinentes m’ont confirmé que ce domaine, par la richesses des expériences (bonnes ou moins bonnes) de chacun des passionnés, mérite que l’on s’y intéresse avec la plus grande attention.

    A bientôt j’espère, au plaisir de vous relire !

    • Thierry Houzé Auteur du billet

      Belle analyse. Effectivement, le jeu sera de différencier les côtes spéculatives de celles qui garderont un véritable attrait. Puis de savoir anticiper une chute ou du moins une stagnation, qui, à mon avis, sera inexorable vu le niveau atteint. La dernière vente de Bonhams à Scottsdale où 80% des voitures se sont vendues en deçà des estimations.

  • F

    Cette montée des prix sur les youngtimer, ca va se calmer. Pourquoi ? Parce que le génération qui va suivre ne sera pas prête à payer ces prix là pour des autos auxquels ils sont bien moins attachés que les quarantenaires d’aujourd’hui.

    Le mec qui a 35… 50 ans aujourd’hui, une 205 gti c’est toute sa jeunesse, ça a une signification particulière, il y a un attachement rationnel à ce modèle et c’est entre autres pourquoi les prix ont monté.
    Selon moi, la génération née dans les années 80… 90 est la dernière génération qui va apprécier les autos « à l’ancienne ». La nouvelle génération grandi avec une culture de l’écologie, une envie de vivre l’instant présent sans projections de collectionneur, leur attachement pour une 205 gti ou une clio williams ne sera pas aussi fort que celui d’un mec né dans les années 70…80.

    Moi j’aime les autos des années 70 à 90 parce qu’elles évoquent un tas de souvenirs. Ce ne sera pas le cas de la toute dernière génération. Chaque époque crée ses nostalgiques mais les objets auxquels ils s’intéressent évoluent également…

    De plus, il sera sans aucun doute de plus en plus contraignant de rouler en ancienne. Exemple les restrictions de circulation sur Paris pour les véhicules d’avant 97 à partir de juillet 2017, éventualité d’un contrôle technique annuel au lieu de bi-annuel, mise en place de taxes comme dans certains pays étrangers etc etc…

    Mon raisonnement exclu bien entendu les autos de collection hyper élitistes comme les Ferrari et autres autos du genre qui pour la plupart, sont de purs produits financiers aux mains de personnes certes passionnées mais qui n’ont rien à voir avec les passionnés que nous sommes et qui économisons sous après sous pour réaliser nos rêves.

    Un exemple parmi tant d’autres ; j’ai 41 ans, je suis donc né en 1974. J’ai acheté mes youngtimers il y a une petite quinzaine d’années, je les ai donc achetées bien moins chères que les prix auxquels on les voit affichées en annonce aujourd’hui. Il y a quinze ans, personne ne s’y intéressait ou presque et tant mieux, le passionné que je suis a pu se faire plaisir à acquérir les autos qui le faisaient rêver quand il avait 20 ans. A cette même époque, j’aurais beaucoup aimé m’acheter une R8 Gordini ou une Alpine A110. Malheureusement, alors que j’avais 30 ans, j’étais en concurrence avec des acheteurs qui en avaient 50, qui avaient logiquement plus de pouvoir d’achat que moi (maison payée, enfants plus à charge etc…) et qui avait un attachement bien plus fort que moi pour ces autos. Du coup, ils étaient prêts à payer 15000€ pour une R8 G alors que moi avec cette même somme, je préférais m’acheter un 205 gti flambante pour 3500€ + une Williams ou une M3 e30 pour 6500€.

    Et comment tout ça a évolué ? La R8 G qui est monté jusqu’à 80 000€ en annonce aux alentours de 2008 se trouve aujourd’hui à 35… 45000€. Pourquoi ? Parce que ceux qui avaient 20…30 ans dans les années 70 ont pour la plupart un pied (voir les deux) dans la tombe et la génération qui suit, n’est pas folle de R8 G au même point que ceux qui ont leur souvenirs de jeunesse liés à cette auto et qui ont été à un moment donné, prêts à mettre 60 000€ dans une R8G.

    Ca fera pareil avec les youngtimer. Aujourd’hui c’est le pire moment pour acheter. Les prix sont au plus haut car tous les propriétaires de youngtimer qui seraient éventuellement prêts à vendre ne veulent le faire qu’à condition de tirer un maximum de profit de leur auto. En face, il y a quelques acheteurs qui ont les moyens de se faire plaisir à prx fort mais c’est certain, dans quelques années, celui qui aura acheté sa Williams à 20 000 ou sa M3 e30 à 60 000 il a beaucoup plus de chance de perdre des plumes que d’en gagner… Il suffit par exemple d’une mesure du gouvernement allant dans le mauvais sens et patatrac…

  • Poulios kevin

    Franchement bravo pour se texte j’en est bien rigoler Cetait au top .moi meme passionner de voiture de sport ancienne ont ne peut plus rien s’acheter car quand je voit des blero vendre des clio 16s perave de 5000 a 7000e a 9000e quil dise en surberbe état et quant tu enlève les ailes avant et arrière bas de caisse longeron elle sont bouffer par la rouille donc tu peut remettre 6000e dedans plus les moteur qui pisse l’huile moteur rincer par les abruti qui respecte pas la mécanique et sa vend sa a des prix à t’en faire crever .il faudrais vendre ces couilles pour s’en acheter une .mais comme le gouvernement interdise de rouler avec des vieille voiture comme à Paris car sa polue trop bas les cote vont vite baissé si sa arrive dans toute la France yen a qui vont pleurer si cette loi est bien passé.en tout me repayer une clio 16s en super état je crois que cette impossible pour moi une bonne clio 16s j’en est vue avant a 60000km pour 7000e max et niquel mais quand je vois que meme une 106 s16 prend des prix monstre ou meme certain v6 comme le r32 qui se vend toujour entre 18000 et 20000e alors que cest ni collection ni youngtimer je rigole jenfin on pourrais en discuter pendant des heure