1971 Nissan Bluebird 1600 SSS Coupé – JDAime



Ou encore Datsun 510, ou alors Datsun 1600 SSS sur notre marché qui n’a eu droit qu’à la berline, c’est vous qui choisissez. Ne vous fiez pas à son dessin de parpaing, le coupé Nissan Bluebird fut l’une des sportives atypiques les plus affutées de ce que pouvait proposer l’archipel. A redécouvrir…

DLEDMV_nissan_bluebird_1600SSS_coupe_avant


Super Sport Spécial pour le triple S et un 1595 cm3 double carbus à dépression qui développe 109 ch pour 950 kg. En 71, ça commençait à causer. D’ailleurs, le magazine AutoWeek a surnommé la 510 “la BMW du pauvre” de par son esthétique et son caractère. En même temps, les ingénieurs avaient avoué s’être inspirés de la BMW 1600-2 commercialisée en 1964, c’était facile !

DLEDMV_nissan_bluebird_1600SSS_coupe_3:4avant

DLEDMV_nissan_bluebird_1600SSS_coupe_3:4arr

Le modèle présenté est à vendre chez JDM Legends, situé dans la banlieue de Salt Lake City. Comme beaucoup de japonaises roulant sur le sol américain, elle a reçu son lot de modifications, un jeu de roues Rays (Volk) TE37V. Histoire de remplir un peu mieux les ailes, l’avant est équipé de coilovers et l’arrière d’un jeu de ressorts courts. Sous le capot, les carbus d’origine ont été remplacés par un duo de double corps Mikuni avec cornets de 40mm. Enfin l’intérieur reste quasi d’origine, hormis un volant, le pédalier et un siège conducteur imitant celui proposé à l’époque chez Datsun Compétition.

DLEDMV_nissan_bluebird_1600SSS_coupe_engine

DLEDMV_nissan_bluebird_1600SSS_coupe_interieur

26.000 $ pour le bout, cela peut paraitre cher, mais pour un objet aussi rare et désirable, si si, demandez aux connaisseurs, vous verrez. Et ce n’est pas 20-100 du team Go-On qui vous dira le contraire !


 

© JDMLegends

DLEDMV_nissan_bluebird_1600SSS_coupe_arriere


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *