Lambo « Gallardokhana »… Ou la tristesse de rouler en supersportive ! 1


Advertisements

Si, réfléchissez bien ! On rêve tous de rouler au quotidien dans ce genre de caisse, Ferrari, Porsche, Lambo, GTR, LFA… Mais rendez vous compte que c’est quasiment comparable à se retrouver enfermé derrières des barreaux ?! Si si, j’vous garantis, on voit le côté positif, mais on oublie les inconvénients !

DLEDMV_Gallardo_Gymkhana_20

Et ils sont nombreux… Déjà l’état des routes, les dos d’âne, les parkings sous-terrain, la jalousie, puis la crainte de se garer sans pouvoir surveiller sa belle du regard, imaginez le parking du supermarché… Les coups de portières, les caddies, les minots qui vomissent sur les jantes… SI, si sur les parkings des supermarchés les enfants vomissent sur les roues des bagnoles, c’est bien connu ! Mais le pire, la frustration de se savoir au volant d’un missile balistique capable de vous propulser le cerveau au fin fond de sa boîte crânienne, sans pouvoir réellement en profiter ! Ho je ne parle pas des pédales soudées au plancher sur la file de gauche du long ruban noir, oui, l’autoroute, ou l’euphorie de la vitesse est bien maigre comparée aux capacité de votre engin ! Eventuellement les sorties pistes avec les potes, mais bon, il manquera toujours ce côté « No Limit », celui du parking ou on soude l’accélérateur, et qu’il ne reste qu’à tourner le volant, sans se soucier des obstacles, ou des autres voitures à dépasser ou éviter !

Voyez que ce n’est pas si simple et facile que ce que l’on peut s’imaginer !

DLEDMV_Gallardo_gymkhana_10

Enfin, Damon Fryer ne voit pas choses sous cet angle ! Il s’est donc rendu sur un terrain goudronné, l’a équipé de quelques balises et cônes orange, a visionné les vidéos de Ken Block, démarré le V10, coupé les aides et s’est lâché ! Sachant qu’il taquine méchamment et qu’il maitrise sa Gallardo.


Le voilà surement qui vient de nous lancer une nouvelle mode, après le drift sur la neige, le gymkhana au volant de sa caisse ! A qui le tour ?

©DailyDrivenExotics

Advertisements

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Lambo « Gallardokhana »… Ou la tristesse de rouler en supersportive !