Un break sur un circuit… Volvo & BTCC inside !


Advertisements

Volvo… Le tracteur suédois, increvable, parfait pour mener madame et la petite famille promener le dimanche. Silencieux, confortable, sécurité active et passive, même la bave du chien d’enlève facilement sur le cuir suédois ! Puis le break, vous pouvez y mettre la glacière, les vélos… Non le top ! Jusqu’au jour ou ils ont voulu les mettre sur circuit !

DLEDMV_Volvo_850_Estate_BTCC_60

Mais qu’est ce qui a bien pu leur passer par la tête ce jour là ? C’était il y a 20 ans… Encore un anniversaire…!


Volvo est l’un des spécialistes du break, et justement, ils ont voulu montrer qu’il était possible de faire, d’un engin dit familiale plus connu pour son côté pratique que sportif, une voiture capable de gagner des courses. Le challenge était osé ! Alors ils se sont rapprochés d’un mec aussi allumé qu’eux en la personne de Tom Walkinshaw. Ensemble, ils décident alors d’engager 2 breaks pour la saison à venir du médiatique BTCC.

DLEDMV_Volvo_850_Estate_BTCC_50

TWR prend alors en charge les Volvo 850 qui les suédois leur confient. Ils recrutent 2 pilotes, Jan Lammers, un hollandais qui compte à son actif 23 départs en F1, ou comment dire que le pilote n’a pas de palmarès, au saint de petites écuries, l’obligeant plus de se battre contre sa monoplace que contre ses adversaires ! Il prendra sa revanche en Sport Proto avec une victoire aux 24h du Mans et 2 aux 24h de Daytona et sort d’un titre de champion au Japon sur Toyota. A ses côtés, Rickard Rydell fraichement débarqué des formules de promotions en monoplaces. Il reconnait aujourd’hui ne pas avoir été informé du projet de TWR et Volvo, et que s’il avait su qu’il s’agissait d’un break il y aurait probablement hésité. Aujourd’hui il reconnait que ça a été sa chance et qu’il a bien fait de la saisir.

DLEDMV_Volvo_850_Estate_BTCC_30

DLEDMV_Volvo_850_Estate_BTCC_40

Début Avril 94, les 2 breaks 850 Racing, se retrouvent sur la grille de départ du circuit de Thurxton. Le 5 cylindres 2.3 de la T5 servira de base. Il perd son turbo, passe en 2.0 l pour répondre au règlement. Cela ne l’empêche pas de passer de 225 à 280 ch, transmis au sol via une boite 6 séquentielle. Mais voilà, hormis une 5ème place pour chacun des 2 pilotes les résultats seront décevants. il faudra attendre l’année suivante pour voir les Volvo 850 aux avant postes… Mais elles ont troqué leur hayon pour le remplacer par un coffre ! Le break est devenu berline… Mais au terme de la saison 95, l’équipe comptera 13 podiums dont 6 victoires pour Rydell (Lammers a laissé son baquet à Tim Harvey).

DLEDMV_Volvo_850_Estate_BTCC_20


Le break 850 n’aura donc tenu qu’une saison en BTCC avant que la berline reprenne le dessus, mais de toutes les Volvo croisées sur un circuit, c’est probablement celle qui a le plus marqué les esprits.  De même que sur la route, puisque Volvo le commercialisera en version T5, T5-R et R… Mais ça, c’est une autre histoire…!

© Volvo – TWR via JonKirbyFilms

DLEDMV_Volvo_850_Estate_BTCC_10

© Photos : Volvo & BTCC via signatures éventuelles

Advertisements

Laisser un commentaire