En apparence, il n’y a pas de quoi se tripoter… Une R5 GT Turbo qui se défoule sur le Modena racetrack, jusqu’à là… Même si la tenu de combat et le bruit attisent la curiosité. Les pschittts nous confirment que la puce est plutôt du genre énervée ! Tu m’étonnes… Avec 300 ch sous le capot, elle a de quoi être énervée !

DLEDMV - Renault 5 GT Turbo 300 hp modene -04

Une 5 GT Turbo... Avec 300 ch sous le capot ! 1

Le cléon fonte en a pris plein les pistons ! Il reste à 1397 cm3 et reçoit un IHI qui souffle à toute berzingue jusqu’à 1,6 bars ! A ce niveau, la tornade permet un 287 ch à 5900 trs et un couple de 365 Nm à 4970 trs. Inutile de vous dire que le turbo, à cette pression ne doit pas avoir grand chose à voir avec du twin scroll ! Ca doit méchamment débarquer sans préavis pour vous arracher les cervicales !


DLEDMV - Renault 5 GT Turbo 300 hp modene -03

Du pur on-off à l’ancienne que le train avant se charge de passer sur l’asphalte, via une boite séquentielle Sadev ST90. Une véritable torture pour les slicks en 15′ qui essaient de s’agripper pour tenir la trajectoire. Heureusement qu’avec 820 kg sur la balance, les lois de la physique restent encore compréhensives !

DLEDMV - Renault 5 GT Turbo 300 hp modene -02

Une 5 GT Turbo... Avec 300 ch sous le capot ! 2

En attendant, c’est une bombinette sous testostérone qui envoie du pschit et qui remue les tripes !


© davide458italia & signatures éventuelles