En compétition auto, quand les ricains s’énervent, ça peut engendrer de belles réussites. Comme la Mustang 302 qui a vu le jour alors que Ford en avait marre de se faire ridiculiser en Trans Am par Chevrolet et sa Camaro Z28. Et en 70, le Boss, ça va être elle !

DLEDMV - Ford Mustang Boss 302 Transam - 01

DLEDMV - Ford Mustang Boss 302 Transam - 10

Et aux states, la recette est simple. On rajoute quelques appendices aérodynamiques, on met des bandes de couleurs mais surtout, on glisse le plus gros moteur sous le capot ! En l’occurence un 302 ci gavé aux Holley pour sortir 460 purs sang élevés à Détroit !


DLEDMV - Ford Mustang Boss 302 Transam - 12

DLEDMV - Ford Mustang Boss 302 Transam - 09

Et ça marche, puisque le monstre à l’ovale bleu va s’offrir le titre en 70. Le style est bestial, véritable ambassadrice des muscle cars à une époque où on misait presque tout sur la puissance et la violence du V8 ! Pourtant la Mustang Boss n’aura existé que pendant 3 années… Une soif de revanche de la part de Ford, de montrer sa suprématie sur la concurrence avant de s’éclipser aussi rapidement que ce qu’elle était arrivée. Il n’empêche que ces 3 petites années lui auront suffit pour entrer dans la postérité et montrer qu’elle portait bien son nom ! Mais ça c’est une autre histoire… que je vous racontais ici.


© BudMoore302