Lamborghini Diablo GT1… Celle qui n’a jamais existé ! 4



Dans les années 90’s, toutes supercars qui se respectent devaient confirmer sa sportivité sur la piste. Toutes, sauf Lamborghini… La marque, en proie à des difficultés financières cherchait d’abord à sauver sa peau avant d’aligner sa Diablo en GT1 ! Pourtant, en 96, Lambo y a pensé…

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-02

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-03

Et 2 modèles ont vu le jour en douce. Pour rester discret sur le projet, la marque s’est rapprochée de la Sté SAT basée à côté du circuit du Castellet. En effet, c’est donc Signes Advanced Technology, une entreprise spécialisée dans la préparation et la conception qui s’est chargée d’étudier le monstre.

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-04

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-05

La base est fournie par Lamborghini, une Diablo au V12 modifié pour sortir 655 ch, qui n’ont pas de difficulté pour remuer un poids qui dégringole jusqu’à 1050 kg grâce à une carrosserie full carbone.

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-14

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-17

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-20

Justement, quite à reprendre la caisse, autant adapter l’esthétique. Les phares passent sous plexi et abandonnent le pop-up. Des prises d’air ont poussé un peu partout ! L’air s’engouffre via un spoiler largement ouvert, il plaque le fond plat au sol avant de s’échapper au travers d’un diffuseur arrière de taille XXL ! Le moteur aussi est gavé d’oxygène par 2 entrées supérieures. La caisse est top choppée, et l’arrière fait honneur à la mode des queues longues !

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-24

Boite 6 séquentielle signée Hewland, qui encaisse les coups du V12 et des 700 Nm de couple, freinage confié à Brembo et AP Racing, embrayage tri-disques carbone AP, jantes OZ de 18′ à écrou central chaussées en Dunlop de 345 à l’arrière… Et bien sûr les homologations du ministère des transports italiens et de la FIA.


Mais voilà, VAG ne s’est pas encore portée acquéreur de la marque, et les finances limitées de Lambo feront de ces 2 voitures un projet mort né ! Enfin pas pour tout le monde, puisque l’un d’entre eux sera vendu au Japon pour courir en JGTC (Et fera le bonheur des fans de la marque dans Gran Turismo). Le 2nd sera recouvert d’un jaune Stradale et conservé soigneusement par SAT en tant que carte de visite !

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-26

dledmv-lamborghini-diablo-gt1-01

© NM2255 Car HD Videos & photos via Federico Bajetti



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Lamborghini Diablo GT1… Celle qui n’a jamais existé !