Je n’ai pas de specs… mais en même temps, quand vous allez voir la caisse, ce n’est pas foncièrement un soucis. Car avec elle, étant donné que son moteur carbure au carburant du diable, tout est dans la gueule ! Et cette Mercedes, de la gueule, elle en a ! 

'67 Static Mercedes 200d "Hardtail Sally" - Où est passé l'antirouille ?! 7

1ère Mercos W110 et quelle entrée en la matière ! La berline à l’étoile affiche vaillamment ses 50 ans et porte fièrement la rouille. On la croirait tranquillement en train de se désintégrer au fond d’un champ, alors qu’elle fait le bonheur de Steve Haines.


'67 Static Mercedes 200d "Hardtail Sally" - Où est passé l'antirouille ?! 8

L’engin est posé par terre, avec une robe qui semble au bout ! Du pur style rat, qui ne s’embarrasse pas de la moindre fioriture. Et à l’intérieur, c’est kif kif, c’est rincé, ruiné, mais ça contribue au charme de l’engin.

'67 Static Mercedes 200d "Hardtail Sally" - Où est passé l'antirouille ?! 14

Outre le droppage en règle, on peut compter sur la galerie qui va bien, et une ribambelle de détails, comme ce trou emménagé dans l’aile avant histoire de bricoler peinard en y posant sa bière !

On se passera de tous commentaires sur le poêle à mazout qui sommeille sous le capot… en attendant, le résultat est surprenant… C’est toujours mieux que de la voir pourrir sous les arbres !

https://www.youtube.com/watch?v=-70AndZEIRI

© RiftCut media Jeremy Porter