Ca y est, c’est officiel, l’Audi TT, 1ère du nom, est ringarde ! Oui, sa côté est au plus bas, elle est devenue une référence pour les king des parkings et plus personne n’en veut. Elle a le piston entre 2 bielles… C’est maintenant qu’il faut réagir et savoir se faire plaisir avant qu’elle ne soit victime de la secte des chtarbés atteints de youngtimerite aiguë, les rois du paluchage et de la spéculation ! Ah oui, au fait, vous aimez le jaune ?

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 31

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 32

Qui dit ringard dit accessible. Quoique, en farfouillant dans les petites annonces, on se rend compte que la spéculation des young donne constamment des idées aux plus rusés d’entre eux. On croise déjà pas mal d’Audi TT rincés qui profite du bonus « Young » pour se voir proposer à des prix digne d’un studio à Palavas les Flots ! 


Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 33

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 34

Enfin au delà de ces considérations « cotorepiennes », le TT traverse les années comme Michael J. Fox… A part quelques vibrations, on ne le voit pas vieillir ! Et vu le niveau de la base, il s’offre parfaitement à une bonne dose de pompelup… extrême comme cet exemplaire jaune.

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 35

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 36

En même temps, pour ceux qui lui collent une image de KéKé, ils ont sûrement oublié que le TT peut revendiquer un passé sportif de 1er ordre. Même si sa gueule et son blason le destinaient aux quartiers bourgeois Parisiens ou de la côte d’Azur, il a su s’illustrer sur les circuits. En Grand-Am Koni Sports Car Challenge, en SCCA et bien entendu en DTM où il s’est illustré de 2000 jusqu’en 2003, en accrochant au passage, le titre en 2002 aux mains de Laurent Aiello. Il a même participé aux 24h du Mans en 2009 ! Si, c’était le safety car !

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 37

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 38

Le poussin qui se présente à vous ne fait pas piou piou… celui là, il est du genre à faire vrooap vrooap ! Surtout avec la trompette qui sort de ses fesses ! 

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 39

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 40

Esthétiquement, la caisse reste d’origine, pas de kit ostentatoire… et c’est tant mieux. Sa ligne se suffit à elle même. Aux 4 coins, un jeu de HRE 505, clone 3 parties des roues Ferrari. Afin de remplir convenablement les ailes et de coller à l’asphalte, les suspat’ sont passées à l’air via un kit airride. Certains diront que le static c’est fantastique… mais l’air aussi c’est super ! 

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 41

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 42

Quoiqu’il en soit, le reste se passe sous le capot et dans l’habitacle. Le 1er cache le 1.8l 20v turbo revu de fond en comble au milieu d’un shavedbay. Admission, injection, Garrett GT28… tout est passé au format supérieur, le menu Kebab XXL avec grande frite et bière no limit ! Par contre, dans l’habitacle c’est régime sec, et là aussi en mode « shavedinterior » ! Sièges cuir, clim, sono, console et habillages sont virés, tout comme la banquette… en fait, c’est plus simple de voir c’qu’il reste, en l’occurence le tableau de bord, 2 baquets et un volant tulipé Sparco, le pédalier, un 1/2 arceau à l’arrière, et la commande de boite passée en mode racing… comme tout le reste finalement. Light is right mes frère !

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 43

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 44

Bien entendu, vous aurez compris que j’ai beau avoir cherché les specs de l’engin, je n’ai rien trouvé ! Du coup, la transmission ? Je sais pas ! Le poids et la puissance ? J’en sais rien ! L’âge du capitaine ? M’en tamponne un peu le Munster ! Mais bon, c’que je sais, c’est que ce TT est loin d’être dépassé, et à mon avis, le truc jaune doit envoyer… Si j’en entend parler ou si je réussis à trouver quelque chose d’intéressant, j’vous ferai signe…

Audi TT 1.8T : Banana Pancake ! 32

© Signatures éventuelles