Opel Kadett Superboss… Like a boss ! 4



Alors l’histoire est simple. Je tombe sur une vidéo, sympa, une Opel Kadett shootée comme une junkie en manque, mais comme souvent sans specs, ni la moindre info. Me voilà donc parti à travers le net à la recherche de quelques chose à me mettre sous les doigts. Je n’ai trouvé sur la Kadett, mais j’ai découvert la Superboss. Comme quoi, je n’ai pas tout perdu… et vous non plus !

Comme souvent la Superboss est née d’un besoin d’homologation. En effet, pour aller rivaliser avec le 2.7l de la 325is qui coure en South African Group N Touring Car Championship, Opel décide d’engager sa Kadett. mais bien entendu, il lui faut un moteur au niveau de celui de la bavaroise. 

Pour ce faire, c’est Cosworth qui va se pencher sur le C20XE, le fameux 2.0l 16s de la Gsi 16. Et au programme, c’est plutôt sérieux… Pistons forgés, arbres à cames Schrick, soupapes au sodium, collecteurs d’admission revu et d’échappement Brospeed en 4-1, boite à air avec filtre K&N, ligne libérée, et enfin, gestion Promotec. La puissance ne fait pas un bon spectaculaire puisqu’elle affiche 170 bourrins à 7000 trs. Par contre, le couple entre dans le Guiness des records, avec 228 Nm à 4800 trs ça fait un rendement de 114 Nm au litre pour un moteur atmosphérique… il faudra attendre la Ferrari 458 Italia pour faire passer ce chiffre à 117 Nm. 

Avec ce 2.0l avide de hauts régimes, accompagné d’une boite courte, les ingénieurs revoient le châssis qui n’est pas vraiment le point fort de la Gsi 16. Les roues sont des Aluette extra légères en 7×15′. Les amortos sont rigidifiés et reçoivent des ressorts Irmscher plus courts. Enfin un torsen vient aider à faire passer les watts au sol.

Autre point important le poids. Plus de direction assistée, plus de clim, plus de vitres élec, une isolation aux abonnés absents, même les custodes arrière deviennent fixes plutôt qu’entrebâillantes ! Un régime sec qui  la faisait passer sous la tonne avec 971 kg. 

Ainsi armée, la Kadett à mamie passait la barre des 100 km/h en 7,1 secondes avant d’aller caler son tachi à 223 km/h maxi. Pour son homologation, Opel South Africa allait en produire 500, qui s’arrachèrent comme des p’tits pains obligeant Opel a en fabriquer une 2nde série. 

Pour l’histoire, elle sera remplacée par l’Astra, qui en 5 portes, conservait le nom de Kadett. Et pour les mêmes raisons d’homologation, elle allait recevoir le 2.0 Turbo 16 de la Calibra… mais ceci est une autre histoire !

Et au fait, la vidéo que je vous ai trouvée, sans les specs de l’engin, elle est en dessous, apparemment une Superboss équipée d’un escargot et shootée au Nonos… 

Enjoy…

 © Speed and Sound Magazine & CAR Magazine / Photos via signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Opel Kadett Superboss… Like a boss !