L’Alfa 75 est considérée par beaucoup comme « la dernière vraie Alfa ». Parce que propulsion, parce que transaxle et parce que c’est comme ça et pi c’est tout et ç’ui qu’est pas content on va lui péter la gueule… Mais alors la 75 Evoluzione, c’est genre la dernière des dernières vraies Alfa ? La quintessence ? L’huile essentielle ? Le pâté de tête ? 

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 19

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 20

Bien que je n’ai jamais eu la chance de prendre le volant d’une 75, l’Evoluzione reste à jamais gravée dans mon esprit. Elle est l’un des symboles de la décadence automobilistique orgiesque de la fin des années 80. Celle ou il était encore nécessaire d’homologuer un certain nombre de modèles sur route pour pouvoir courir en compétition. C’est grâce à cela que nous avons eu droit aux 205 T16, Audi Quattro, Sierra RS Cosworth et consorts et des vertes et des pas mures qui n’amassent pas mousse. Que des caisses fascinantes et bien burnées comme on n’en fait plus !


Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 21

Alfa voulait donc s’attaquer au groupe A avec une 75 Turbo, mais pas n’importe laquelle. Il fallait qu’elle soit voyante, impressionnante, performante, avenante, mirobolante, et tout ce qui finit en « ante » (bandante ? Oui ça marche aussi…) mais il ne fallait pas non plus qu’elle aille chier dans les sapinettes du Saint Graal V6 Busso

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 22

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 29

Pour ce faire, les ingénieurs ritals du département Corse n’ont pas touché au moteur. Enfin si quand même un peu, mais pas beaucoup. Des pistons plus petits, une pression de Turbo augmentée et un nouveau collecteur viennent modifier un peu ce 1800 turbo et porter la puissance à… 155 CV. Tout pareil que 75 turballe d’origine. Il n’y a que la cylindrée qui à été légèrement réduite pour rentrer dans le règlement.

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 30

Mais outre le moteur, d’autres modifications ont été opérées au niveau des freins, du différentiel, et de la barre antiroulis. Oui, mais aussi et surtout un kit carrosserie comme on n’en fait plus ! Pour une série limitée à 300 exemplaires, il fallait un truc qui claque ! 

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 37

Ce kit spécifique à l’evoluzione n’est pas seulement magnifiquement vintage, il améliore aussi le CX et le refroidissement de la 75. Et il n’est pas seulement rouge non. Il n’est pas non plus Rosso Alfa. Il est ROUUUUUUGE ! Et cette agression écarlate à se faire éventrer par un taureau de combat est accentuée par la peinture de la calandre et des jantes Campagnolo en 15″. Seule la bande noire de ceinture de caisse et le sticker Evoluzione vient un peut casser ce ROUUUUUUUGE. Bon par contre ne rêvez pas, bien que ce cuir bi-ton claque sa mère, la 75 qui illustre cet article n’a pas l’intérieur d’origine… C’était beaucoup plus rustique !

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 44

L’épopée de la 75 en Groupe A au WTCC n’aura pas duré longtemps. On peut même dire que cela à été un échec, et ce malgré les pointures qui en ont pris le volant. Dans le désordre Nicola Larini, Jacques Laffitte, Mario Andretti ou encore Gabriele Tarquini. Mais qu’importe ! Elle aura eu le mérite de marquer les esprits avec une série spéciale qui à fait, et fait encore rêver des générations d’alfistes !

Alfa 75 Evoluzione - Tutta Rossa... Veramente Italiana ! 45

Je vous laisse avec cette vidéo de Davide Cironi, en italien sous-titré anglais (oui ben désolé j’ai pas trouvé mieux). Mais même si vous ne comprenez ni l’italien, ni l’anglais, elle vaut franchement le coup de la regarder rien que pour la gouaille du conducteur  ! Et puis de toute façon,  le langage universel du turbal et du coup de pied au cul, ça parle à tout le monde ! 

©Davide Cironi Drive Experience

©Photos : signatures éventuelles