Sélectionner une page

S’il y a une caisse qui devait être nommée ambassadeur du bon TDI des familles, genre représentant des tracteurs homologués route, c’est la VW Golf 4. C’est le modèle qui vient en tête dès qu’on parle de diesel. Mais aujourd’hui, je vous présente un spécimen qui a de quoi vous réconcilier avec cette bonne vieille Golf… Allez, faites un effort, venez jeter un coup d’œil, vous s’rez pas déçus.

Croyez moi, la Golf 4 je la connais bien. J’en ai eu une pendant longtemps, armée de son vaillant 1.9 TDI complètement indestructible. Mais pour tout le reste, c’était la panne d’érection pendant 4 ans. Le TDI est un pur moteur de tracteur : rien en dessous de 1600 tours, et plus grand chose après 3000. Comportement ? Ca peut sous-virer ou sous-virer. Au choix. Forcément, le nez pèse plus lourd qu’une enclume qu’aurait bouffé trop de Nutella. Pourtant, avec la petite prépa’ stance qui va bien, ça devient plus intéressant.

Déjà, on passe sur kit Air Lift Performance, et on monte 4 BBS RS. Ça fait plus propre. La banquette arrière ? Dégage ça Gérard, j’en veux p’us ! Le système des boudins (contrôlé par Air Lift Autopilot) est installé à la place et dans le coffre ; on comprend vite pourquoi. Le chrome brille comme un sou neuf, le mano est exposé comme une Rolex…  Ce serait con de planquer tout ça. Les commandes du kit sont intégrés au bloc de réglage des optiques. C’est tellement bien fait que ça devrait être de série sur toutes les VW. Ça les rendrait plus pompelup…

Les sièges stocks ? Dehors ! A la place, on met des baquets de Golf R qui serviront quand même plus à faire joli qu’à limer l’asphalte. Surtout qu’on a affaire à une boite Tiptronic. Moteur ? J’aurais aimé vous dire VR5, VR6, ou même GTI, mais non. Le bloc compteurs et le volant sont empruntés à la R32, mais on a à faire à une mécanique un peu moins noble. Le petit 2.0 essence de 115 chevaux. Mais bon, il a le mérite de tourner au sans-plomb lui…

En fait, le proprio a tout pigé. La Golf 4 chie dans la colle quand on lui demande de faire la voiture de sport ? Et ben posez là par terre, elle sera plus à l’aise. Et on aura déjà plus envie de l’aimer.

©Bolan Design Studio via Rafik Lee