Le 2JZ c’est le bloc capable de rendre fou une partie des petrolheads adeptes du swap ultime. C’est lui qui se cache sous le capot de la placide Lexus IS300… mais en version atmo. Faut pas déconner non plus, car la berline n’a pas pour ambition d’aller poser sur un parking, mais plus de se taper un Paris – Bordeaux en toute décontraction. Et pourtant…

Rocket Bunny Lexus IS300... Dirty Sanchez ! 13

Pourtant les Lexus IS, GS et LS offrent un potentiel démentiel… Même si à la base, elles n’ont rien de réellement excitant. Ah si quand même, une Lexus, c’est d’abord classe et volupté… même si les amateurs savent que derrière ce tableau bien propre sur lui, se cache un truc qui peut vite devenir délirant. Puis l’éternel paradoxe entre le luxe et le trash, ça n’a pas de prix ! 


Rocket Bunny Lexus IS300... Dirty Sanchez ! 14

Du coup, chez Rocket Bunny, on s’est occupé du cas de la p’tite berline premium japonaise en lui greffant des muscles et de l’appui. Kit complet, avec bas de caisse, fender flare rivetés, spoiler « rase bitume », capot copieusement aéré et aileron taille XXL. Le tout est shootée au sol via des boudins Airlift et chaussé en SSR Professor SP1. 

Rocket Bunny Lexus IS300... Dirty Sanchez ! 15

Rocket Bunny Lexus IS300... Dirty Sanchez ! 16

Rocket Bunny Lexus IS300... Dirty Sanchez ! 17

Bien entendu avec un telle gueule, le 2JZ-GE est passé en 2JZ-GTTE… puisque 2 escargots lui soufflent désormais dans les tuyaux ! Pensez bien qu’avec un telle décharge d’adrénaline, tout le gazier a été revu, modifié et renforcé pour encaisser les salves aussi violentes que bestiales.

Rocket Bunny Lexus IS300... Dirty Sanchez ! 18

Finalement, on se dit que traiter une Lexus de la sorte, c’est aussi logique que d’avoir un pote nommé Pepi, qui roulerait en IS300 (Même Sportcross) et serait totalement accro’ au Dirty Sanchez ! Ouais c’est bizarre, mais ça doit quand même exister non ?! Enjoy…

© Cj.Shoots & signatures éventuelles