#Drifteur – Axel Francois… Mister Drift ! 1



Qui de mieux pour interviewer Axel ? Non je vous rassure, je ne suis pas en train de bêtement me mettre en valeur  par rapport à mes 3 amis rédacteurs. Non, juste que notre histoire avec Axel n’a pas commencé ni avec le drift, ni avec DLEDMV… Oui, Axel et moi, ça commence finalement à devenir une vieille histoire qui a démarré les vendredis soirs sur les parking et qui dure depuis 14 ans… 

Voilà, on n’a pas attendu ni d’être connus, ni de jouir d’une certaine notoriété pour s’apprécier et déconner ensemble. A l’époque, nous étions une 30aine de potes, rencontrés virtuellement sur Japan Car, et physiquement sur les balades dominicales, les journées piste et les rassos du vendredi soir. De cette passion commune est née un team… les Nakama (Pompelup aux p’tits jeunes du sud qui ont pris la relève). Puis vous savez c’que c’est, on vieillit, et chacun trace sa route, parfois avec femme et enfants, sans vraiment se perdre de vue. Il a fallu qu’Axel se mette à glisser et que j’me mette à écrire pour que logiquement, nos routes se croisent à nouveau… mais avec une autre saveur voyez… pas un champion de drift qui rencontre le boss de DLEDMV… Non, simplement 2 potes qui se retrouvent. Je ne peux pas foncièrement vous raconter les délires passés ! D’une y’en a beaucoup, et de deux, certains ne pourraient pas se raconter sans mettre en jeu notre crédibilité… Mais qu’est ce qu’on en a fait des conneries ! Par contre, je peux vous garantir que le drift a toujours été son objectif. Bon, à l’époque, au volant de sa S13, il passait plus de temps sous le capot à essayer de faire tourner le C18DET qu’à nous signer des virgules sur l’asphalte. Même sur circuit… ses 1ères tentatives furent plutôt… lointaines et boueuses ! Mais voilà, à force d’acharnement et d’entrainement, il a gravi les échelons tout seul pour en arriver là où il est aujourd’hui… Chapeau bas m’sieur Axel ! 

  • Présente-toi en quelques lignes (âge, d’où tu viens, dans quoi tu bosses)

J’suis de 1985, j’ai donc 33 ans. Je suis né et j’ai vécu la plupart du temps sur Manosque dans le 04 et depuis 8 ans je suis instructeur et patron de Xtrem Drift… et accessoirement pilote de drift.

  • Comment t’es venu au drift ?

Ado sur internet, je suis tombé sur des vidéos de drift au Japon, j’ai de suite accroché… Quand j’étais gosse, j’adorait les cascades des films d’action, les poursuites avec les voitures de police, avec les caisses qui couinaient des 4 pneus en se vautrant et en travers. Et quand je me suis rendu compte que c’était devenu un sport, ça a été le déclencheur. Là c’est plus du cinéma alors on va essayer.

  • Présente-nous ta caisse (moteur, châssis, modifs, histoire)

J’ai commencé avec une Nissan 200 SX S13 et son CA18DET… qui cassait tout le temps ! En prenant de l’expérience, je suis devenu plus pragmatique, et j’me suis rendu compte qu’un moteur BMW passé en turbo, c’était pas cher, mais surtout, c’était beaucoup plus fiable… Pour moi, c’est le 1JZ européen ! Du coup, j’ai monté une S13 avec un M50B25 boosté au turbo de tracteur.

Depuis cette saison, et grâce à mes partenaires et sponsors, je suis passé sur une Toyota GT86. Et comme j’aime les solutions techniques pas chères (Pourquoi dépenser de l’argent ?!), j’ai monté un V8 Lexus de 4.0l stock, avec seulement des vis de culasses et joints de culasse renforcés. Je lui ai rajouté un turbo de camion. Je n’ai aucune idée de son kilométrage ! Et j’ai jamais vérifié les coussinets… Sa puissance approche les 600 ch et le bloc encaisse sans broncher…

  • Si on te dit « Le drift en 1 mot ? »

Fun

  • Qui sont tes sponsors ?

Zestino me fournit les pneus. Drift Shop pour les pièces. Ceika se charge du freinage et des amortos. Pepinox s’occupe de tout ce qui est conception du collecteur et de l’échappement.  Crazy Fab m’a fait l’arceau – DECL Concept m’a fourni le radiateur, RR Technics la carto et Matthieu Bareyt des éléments en carbone – Enfin Xtrem Drift…!!!

  • Le drift en France dans 10 ans, tu le vois comment ?

J’aimerais qu’il garde le coté fun. Mais il va forcément se professionnaliser dans une course à l’armement. Avec ses bons et ses mauvais cotés.

  • On te donne une Française passée en prop’ pour drifter, tu prends laquelle et tu fais quelles modifs ?

Je suis partagé entre une ancienne genre Alpine ou un truc totalement délirant comme une Dacia Sandero… Ou alors une Megane RS tapée à bloc avec moteur et boite en position longitudinale.

  • Le pilote le plus cool du plateau ?

Kevin Fayolle.

  • Le pilote le plus con du plateau (c’est le moment de balancer !) ?

Moi, et beaucoup d’autres qui se reconnaitront.

  • Le pilote qui t’inspires le plus (pas que drift) ?

Il y en a plein , mais s’il faut en choisir un, alors je dirais Naoto Suenaga (Le boss de la team Orange).

  • Ton anecdote la plus dingue sur un event ?

J’ai créée une boite de nuit au Speedway de Tours ! 

J’allais pisser et en cherchant les toilettes, je tombe sur un groupe de 8 ou 9 gars bien sympas qui trainaient là.  Il faut préciser que le Speedway de Tours est situé à côté du parc des expositions, et qu’en même temps, il devait se dérouler un festival de musique.

Enfin, les gars m’indiquent où aller. En sortant, je constate qu’ils ne sont plus là et j’entends de la musique. Je vais voir et retombe sur l’équipe qui est rentré dans un hall laissé ouvert avec tout le matos, sono, boissons… On a improvisé une équipe, avec videur, DJ, serveuses… et je suis ensuite parti dans les paddocks pour rameuter du monde. Il y avait d’autres sport auto en plus du drift. Et comme les gars ne me connaissaient pas, je me suis fait passer pour l’organisateur, en disant que pour rentrer, ils devaient dire qu’ils venaient de ma part en leur disant que je m’appelais Didier. On a blindé la soirée jusqu’à 5 h du mat ! Et le lendemain, les mecs dans les paddocks m’appelaient Didier…

  • Tes projets pour l’avenir ?

Ouvrir une activité internationale, pourquoi pas aux Etats Unis…?! Rouler aussi dans divers championnats outre Atlantique.

  • Quel morceau à écouter pendant un run ?

AC/DC – “Highway to hell”

  • Ton spot de drift improbable (où tu es allé ou où tu aimerais aller) ?

Un gros délire genre Place de l’Etoile à Paris ou sous la Tour Eiffel…

  • T’as max de thunes pour un projet « No Limit », tu montes quoi ?

Une Corvette ZR1 full carbone en V8 biturbo… ou alors swappée en moteur électrique.

  • Atmo ou Turbo ?

Turbo

  • Keichi Tsuchiya ou Jean Ragnotti ?

Les 2

  • Un message à passer ?

Lise Hanol est une merveille… clairement !

  • Un avis sur le meilleur blog du monde ? (en toute modestie)

J’me fais chier quand je lis DLEDMV… mais j’ai jamais rien trouvé de mieux non plus… 😉

© DLEDMV & signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “#Drifteur – Axel Francois… Mister Drift !

  • Cypcabs

    Trop fort dledmv que je kiff qui parle d’axel que je kiff encore plus et les 2 sont potes depuis loooooongtemps ça c trooooop coool

    Perso c keichi qui m’a fait découvrir et c’est axel qui m’a fait pratiquer
    Le drift c’est le top du fun et des sensations
    Mignon clin d’oeil a lize
    @bientôt