Alors que la saison de Drift est au point mort à cause de ce p*tain de virus, les pilotes rongent leur frein en préparant, réglant au poil de uc’ leur caisse en espérant pouvoir tourner un peu avant l’arrivée de l’hiver. Et nous sommes toujours la pour parler un peu d’eux, parce que ce n’est pas parce que ça ne sent pas la gomme, que ça ne doit pas sentir l’essence ! Au tour de Damien Frechet !

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 15

  • Présente-toi en quelques lignes (âge, d’où tu viens, dans quoi tu bosses)

Damien, 40 ans, marié depuis 17 ans et papa de 4 enfants (j’en ai fait beaucoup, je me dis qu’il y en a bien 1 qui va devenir riche !).


Originaire d’Aix en Provence, je suis responsable d’un centre de formation dans les thérapies depuis 5 ans maintenant, avant je travaillais dans la pièce détachée auto.

  • Comment t’es venu au drift ?

Je suis quasiment né sur un circuit, mon père s’occupait d’un circuit terre à Vitrolles (le circuit du griffon pour les plus anciens) ou j’ai fait mes premières armes dès l’âge de 12 ans avec des vieilles bagnoles de récup tout juste équipées de 2 étais de maçon en guise d’arceau.
Toute la famille est piquée à la glisse, que ce soit sur terre, sur glace et désormais sur goudron.
Le circuit a fermé définitivement ses portes il y a quelques années et du coup on a acheté avec mon père une BMW M3 3,2l (à l’époque c’était encore abordable) pour s’amuser un peu à glisser.
Nos premières sorties au circuit du Sambuc nous ont amenés à croiser beaucoup de pilotes de drift avec qui on a découvert la discipline.
La Passion est née à ce moment-là !
Depuis la plupart sont devenu des amis et on se rejoint sur des évents ou sur des trainings pour passer de superbes moments et surtout se chatouiller les portières… entre autres.

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 16

  • Présente-nous ta caisse (moteur, châssis, modifs, histoire)

Suite à un « imprévu » avec la M3 E36 je cherchais une nouvelle caisse, dès que je l’ai vue je suis tombé amoureux et j’ai fait un aller-retour à Paris pour aller la récupérer.
C’est une BMW M3 e46 qui était déjà préparée pour le drift, elle a fait 2 trainings en atmo et puis c’est partie en vrille !
On l’a envoyée chez nos amis de chez Strano Autosport pour en faire une arme de guerre !
Niveau châssis, tous les trains wisefab, suspensions et freinage Ceika puis mise aux normes FIA pour tout le reste.
Niveau moteur, forgée pour passage en turbo et tous les périphériques nécessaires à un montage performant et fiable, carto by Rija de chez RRTechnics au Luc.
Résultat : 750ch et 850nm couple, une tuerie à piloter !
Quelques nouveautés pour 2020 :
Avec mon père et Alexandre Strano notre préparateur on a créer la Team Strano, 3 générations de pilotes pour 3 générations de BMW, on a trouvé ça sympa !
Du coup changement de kit carrosserie et de déco pour cette saison.

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 17

  • Si on te dit « Le drift en 1 mot ? »

Le premier qui me vient à l’esprit c’est PASSION !!!!!!!
Le drift a une place importante dans ma vie, c’est un exutoire, c’est mon moment à moi… ma passion.

  • Qui sont tes sponsors ?

On a plusieurs partenaires qui nous aident, le principal bien entendu c’est Strano Autosport qui, en plus de m’avoir construit une voiture de rêve, s’occupe d’elle entre chaque sortie.
Driftshop : un acteur incontournable dans le milieu du drift qui nous aide beaucoup depuis le début.
Zestino : Tous les drifteurs le savent, les pneus c’est un des postes les plus importants dans un budget, il faut trouver le meilleur rapport qualité-prix, pour moi c’est Zestino sans aucune hésitation !
RR Technics : Rija est un sorcier, il n’y a pas d’autres mots. Il s’occupe de toutes nos carto.

  • Le drift en France dans 10 ans, tu le vois comment ?


Difficile de prévoir ce qui va se passer dans 1 an déjà donc 10 ans !
Ce qui me rassure c’est l’engouement autour du drift, c’est hallucinant, si ça continue comme ça le drift va prendre de l’ampleur et si on arrive à s’adapter aux différentes problématiques environnementales je pense qu’on a encore de belles années devant nous.

  • On te donne une Française passée en prop’ pour drifter, tu prends laquelle et tu fais quelles modifs ?

Une Peugeot RCZ, c’est pas très courant et ça me ferais mal au cœur de prendre une sportive française emblématique des années 80/90 pour la swapper.
Sinon Damien Bosco est en train de faire un monstre avec sa 505, c’est un projet qui me plaît beaucoup et que je suis avec attention.

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 18

  • Le pilote le plus cool du plateau ?

C’est un état d’esprit donc ils sont tous cool !
Axel François, lui qui a inspiré tellement de pilote à se mettre au drift, Alexandre Strano la nouvelle génération du drift pour moi, Mathieu Bareyt mon viking que j’aime d’amour 😉, Alain Reboul un mec génial avec qui je passerais des heures à discuter, la Team orange et la Team Ebisu tous plus sympas les uns que les autres et qui sont prêts à te filer la main sans rien attendre en retour quand tu es en galère. Bref, sans vouloir faire de cliché il y a vraiment une très bonne ambiance et c’est pour ça aussi qu’on aime le drift !

  • Le pilote le plus con du plateau (c’est le moment de balancer !) ?

On est tous unanimes il me semble : Sébastien Peyre !
Je crois que je n’ai jamais réussi à avoir une conversation sérieuse avec lui au-delà de 3 minutes mais c’est ça qui est bon avec lui !!!
Ce mec est un amour, on est tous unanimes aussi.

  • Le pilote qui t’inspires le plus (pas que drift) ?

Yvan Muller, sobre, élégant, mais un diable derrière un volant. Il a gagné dans toutes les disciplines où il est allé, la classe quoi !
En drift c’est Conor Shanahan qui m’impressionne le plus.

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 19

  • Ton anecdote la plus dingue sur un event ?

A Pipay en 2019, on a oublié le volant de la voiture à la maison (vive les Snap Off)… Ça à coûté cher en carburant tout ça.

  • Tes projets pour l’avenir ?

Faire plus de courses, continuer à découvrir pleins de pays, pleins d’autres pilotes avec des cultures différentes. C’est un vrai Kif.

  • Quel morceau à écouter pendant un run ?

Eminem – Lose yourself

  • Ton spot de drift improbable (où tu es allé ou où tu aimerais aller) ?

Mondello Park j’aimerais vraiment y rouler.

  • T’as max de thunes pour un projet « No Limit », tu montes quoi ?

Une Lexus LFA + Turbo !!!!

  • Atmo ou Turbo ?

Turbo

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 20

  • Keichi Tsuchiya ou Jean Ragnotti ?

Jean Ragnotti, c’est le king ! Un style hors du commun

  • Un message à passer ?

Le drift reste une discipline ouverte à tous, on peut se faire plaisir avec n’importe quelle propulsion qui a quelques chevaux, sans prise de tête, tout le monde est abordable et l’entraide est le maître mot.
Je suis un amoureux de cette discipline je le répète et je la défendrais avec toute mon énergie, d’où l’intérêt de sensibiliser les gens sur le bon comportement à avoir afin de ne pas donner une mauvaise image du drift, les avis sont en train de changer grâce aux bons comportements des pilotes, continuons comme ça et les circuits ouvriront de nouveau leurs portes pour tous nous accueillir !!!

  • Un avis sur le meilleur blog du monde ? (en toute modestie)

Je pense avoir lu tous les articles depuis sa création ! Je suis réellement Fan !
C’est une fierté pour moi d’apparaître sur le blog, donc merci à vous et surtout ne changez rien !!!

#Drifteur : Damien Frechet et son M3 ! 21

© Tof Asphalte Photography, Nicolas Ballester, TPLPix