Qu’on soit d’accord dès le commencement, esthétiquement, c’est pas ma cam’… Surtout qu’une Kadett GTE, elle je ne pense pas qu’elle ait besoin de tout ce bazar pour shooter de la rétine. Enfin, les gouts et les couleurs. Par contre, si on lui lève la jupe, on tombe sur une prépa de débile ! Un truc qui shoote la vieille allemande à plus de 400ch… et ça par contre, on aime bien !

Opel Kadett GTE Turbo ! Move your ass... 1

En même temps, virez lui son aileron, sa prise d’air sur le toit, sa lèvre avant, un grille noire devant l’intercooler et un chouill’ plus basse, et devrait y avoir moyen de sortir un truc un peu plus bestial tout en étant moins caricatural… Après, pour sa défense, je vous parle d’une caisse qui laissait déjà des traces de roues alors que l’idée de DLEDMV n’avait même pas encore germé dans mon cerveau (Si j’en ai un… enfin, il parait !). Si cette Opel Kadett GTE a vu le jour durant la meilleure année de tout le 20ème siècle (1975 bien sûr !), c’est en 2009 qu’elle est rentrée dans le milieu des missiles sol-sol ! Ah si, quand tu peux poutrer une Porsche 911 turbo au volant d’une Opel, on peut appeler ça un missile sol-sol !


Apparemment la caisse a été shootée sans trop se soucier d’une utilisation routière… quoique, si son habitacle et quelques accessoires font penser qu’elle doit s’aligner au départ de spéciales ou de time attack, sa robe finalement toute d’origine, fait aussi songer à de la sortie nocturne en mode outlaw.

Opel Kadett GTE Turbo ! Move your ass... 2

Quoiqu’il en soit, l’habitacle est passé en mode racing. Vidé, arceauté, débarrassé de tout le superflux, il ne conserve que l’essentiel pour garder un oeil sur la santé du gazier qui se cache sous le capot. Un jeu de baquets Sparco, des harnais Sabelt, un volant tulipé OMP et un gros compte tours Autometer et le pilote est prêt pour aller chauffer les gommes.

Opel Kadett GTE Turbo ! Move your ass... 3

C’est qu’elles ont du taff… Déjà d’origine, une Kadett GTE c’est plutôt un bonne danseuse de twerk. Une fois le châssis renforcé et virilisé avec ses Borbet A passées en 4 trous et chaussées large, il peut encaisser plus copieux. Et ça tombe plutôt bien car niveau copieux, y’a de quoi se resservir ! Le bloc est bien le 4 cylindres longitudinal d’origine, stroké en 2.5l et shooté au Garrett T70, un escargot qui souffle habituellement la charge sous le capot d’un Iveco ! Accompagné d’un gros échangeur frontal, il envoie les décharges aux roues arrière via une boite Getrag de Manta aidée par un autobloquant. 

Opel Kadett GTE Turbo ! Move your ass... 9

Du coup, la Kadett se transforme en monstre de 900kg avec plus de 400ch sous le pied droit… Ah ça doit être rock’n roll de tenir le truc sur la route ! Dès que tu soudes, ça doit dessiner de belles virgules sur la route. Le genre de monstre qui pourrait donner des idées pour un de nos #Drifteur…! 

Opel Kadett GTE Turbo ! Move your ass... 10

© Signatures éventuelles


Pin It on Pinterest

Share This