“Modifier : Changer certains traits, éléments ou certaines qualités de quelque chose sans en altérer la nature ou l’essence”. Voilà voilà, c’est le minimum syndical avant de commencer par vous présenter une véritable Porsche 930 Turbo, l’un des 695 exemplaires assemblés en 1977, et vous dire qu’elle est maintenant devenue totalement outlaw !

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 1

Rassurez vous, cette 930 Turbo croulait de piteux jours à se faire doucement dévorer par la rouille. Il a fallu 2 années pour lui redonner sa ferveur d’antan. Mais bon, voyez, en y étant… autant rajouter 2 – 3 améliorations, bien pensées, qui ne pourront qu’améliorer la bestiole sans pour autant lui faire perdre son ADN.


Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 2

Le Flat 6 a été refait, tout en conservant ses 3.0l de cylindrée et son refroidissement par air. Culasse et bloc n’ont pas été modifiés, mais à l’intérieur, les nouveaux pistons JE FSR sont forgés et font passer le taux de compression de 6.5:1 à 7.65:1. Les chambres sont traitées au Nikasil. Les arbres à cames sont ceux d’une 993 Turbo S accompagnés de ressorts et soupapes spécifiques ! Toute l’injection est revue à la hausse ainsi que le circuit d’huile. La visserie complète est désormais en titane. La distribution a été renforcée et pour souffler dans l’bazar, un nouveau KKK K27/29 qui, à 1 Bar, fait débouler 443 ch sur les roues arrière. Les calories sont expulsées à travers une ligne inox Custom M&K. 

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 3

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 4

Les gommes passent (Ou du moins essayent de passer !) tout ce petit monde au bitume via la boite 4 d’origine qui a été renforcée pour l’occasion, sachant que les pignons de 1 et de 4 sont ceux d’origine pendant que ceux de 2 et 3 tirent maintenant plus court. Pour aider les watts à passer, un nouveau différentiel est installé.

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 5

Des chevaux c’est bien, mais les faire rester sur la route, c’est mieux. Du coup, le châssis reçoit des combinés Elephant Racing. Le freinage aussi est revu à la hausse avec des étriers de chez PMB. Enfin, le tout est monté en polyuréthane. Ca doit pas rigoler sur la route ! Enfin, ça doit surtout y rester…

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 6

Les ailes sont remplies par des Fuchs en 8 et 9 x 15′, sachant que les jantes arrière ont la particularité d’être des roues qui équipaient avant une authentique RSR. Ca fait pas gagner des watts, mais ça peut faire le show dans un rencard de porschistes ! Sinon, la rude tâche de coller à l’asphalte revient à des boudins Hoosier en 225/50 à l’avant et 275/50 à l’arrière.

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 7

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 8

Au rayon esthétique, les Fuchs sont noires, surement pour contraster avec la robe Porsche Arrow Blue qui est venue remplacer le Silver Metallic qui recouvrait la caisse à sa sortie d’usine. Dans l’habitacle, on remarque qu’une chasse aux kilos a eu lieu. Les panneaux de portes se limitent à l’essentiel. Le levier de vitesses, le pommeau et le pédalier sont en alu. Les sièges baquets GTS Classic reçoivent une sellerie Pacha en alcantara avec damier noir et blanc. P’tit détail, les compteurs qui grimpent jusqu’à 8000 trs et 300 km/h !

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 9

Avec 443 ch pour 960 kg, à mon avis, le grip sur volant Momo n’est pas de trop pour dompter ce missile qui doit souffler comme une tornade. 

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 10

Alors, modifier est forcément gâcher ? En tout cas, grâce à ça, cette 930 a pu revoir la route. Sachant que de l’autre côté de l’Atlantique, ça ne lui a pas faire perdre de sa valeur… Elle est estimée à 145.000 $ !

Porsche 930 Turbo 77... Outlaw ! 11

© elferpost


Pin It on Pinterest

Share This