Ce qui fait la différence entre une sportive américaine et européenne, c’est pas forcément les perfs ou l’efficacité, même si les ricaines n’ont plus grand chose à envier à l’élite européenne. Non, la différence, c’est que les ricaines affichent un sacrée gueule ! Elles savent faire le show… qu’on soit derrière le volant ou qu’on sur le trottoir à les regarder passer… Et la Chevrolet Camaro qui débarque va surement finir par convaincre les quelques sceptiques !

Chevrolet Camaro SS... Super Sauvage ! 1

Dans les 80’s et les 90’s, les Muscle Car n’étaient plus que l’ombre d’elles mêmes. Savez comme ces stars qui n’ont jamais réussi à se décrocher de ce rôle qui les a rendues célèbres et que le temps rends ringardes… Leur seule solution, si elles veulent continuer de briller sous les projos, c’est d’accepter leur condamnation à perpet’ qu’elles essaient de noyer dans la drogue et l’alcool. Puis en 2005, une fois de plus, la Mustang a montré la voie. En pleine mode du néo rétro, les designers ont alors décidé de s’inspirer du passé et la formule a fonctionné bien plus que c’qu’ils avaient imaginé. Les projos se sont à nouveau allumés, et comme une renaissance, la ringarde est redevenue tendance. 


Chevrolet Camaro SS... Super Sauvage ! 2

Si le truc a marché pour Ford, y’avait pas de raisons pour que ce ne soit pas la même chose pour les voisins de chez GM et de chez Chrysler… Oui, ça marche comme ça chez les Big Three, hors de question de laisser l’un des trois profiter d’un créneau sans que les autres viennent bouffer dans sa gamelle. Donc en 2006, Chevrolet a annoncé le retour de la Camaro, aidée par un coup de pub appelé Bumblebee… Et depuis, Challenger, Mustang et Camaro jouent aux gros bras, pour le bonheur des aficionados qui ont retrouvé l’esprit des Muscle Car d’antan.

Chevrolet Camaro SS... Super Sauvage ! 3

Gros V8, gueule de pas contente, propu’, gabarit de footballeur américain, j’comprends pas qu’on essaye perpétuellement à les opposer aux européennes… Pendant que ces dernières se la pètent à coup de technologie, fiches techniques, perfs et efficacité, les ricaines s’en tamponnent la rondelle puisque leur truc à elles, c’est de faire le show, aussi bien dehors que dedans. 

Chevrolet Camaro SS... Super Sauvage ! 4

Et cette Camaro SS de 2017 le prouve encore une fois… V8 6.2 de 455 ch, largement suffisants pour transformer les pneus arrière en raclette de gomme ! Et comme si sa gueule n’était pas assez bestiale, elle reçoit un kit carrosserie gentiment appelé Stage 3 et composé de larges fender flares rivetés, de lames de spoiler et bas de caisse, d’un aileron de type NASCAR et d’un diffuseur. Le tout est mis en valeur par un traitement rouge et noir qui en rajoute une louche niveau méchanceté ! 

Chevrolet Camaro SS... Super Sauvage ! 5

Pour bien remplir les ailes, le coupé est posé sur des Ferrada FR8 en 12 x 20′ qui viennent se caler dans les ailes grâce à des suspat’ pneumatiques. Ouais, vous n’irez pas vous ligner à un Time Attack avec une RS3 et une M2, mais niveau gueule, vous atomiserez les deux teutonnes… tout en étant quand même capable de se bouffer le 0 à 100 en 4 secondes et le 400 m en 12 ! C’est pas c’qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable non ?!

© Ferrada Wheels